3 mois de prison avec sursis pour l'automobiliste qui avait renversé mortellemnt le jeune modavien de 18 ans tué à Clavier en juillet 2012

Le tribunal de police de Huy a condamné, ce mardi matin, une automobiliste à une peine de 3 mois de prison avec suris et à une peine de 600 euros d’amende assortie d’un sursis pour la moitié, pour avoir mortellement renversé par distraction un jeune cyclomotoriste. (La Meuse en ligne d'après Belga)
Capture d’écran 2013-02-05 à 12.18.01.jpegLa conductrice a été reconnue responsable de l’accident qui a coûté la vie, le 2 juillet 2012, à un jeune homme. L’accident s’était déroulé à Clavier dans le Condroz liégeois. Ce jour là, vers 18 h 30, l’automobiliste s’était engagée dans un carrefour où elle n’était pas prioritaire. Sa voiture avait percuté le vélomoteur du jeune homme qui venait de droite. La victime avait été projetée contre un mur et était morte sur le coup. L’automobiliste a toujours déclaré ne pas avoir vu le vélomoteur. Le tribunal a considéré que «l’origine de l’accident résidait dans une faute d’attention de l’automobiliste».
Au civil, le tribunal a considéré les constitutions de la famille et de la compagne du jeune homme comme étant recevables et fondées. Le tribunal a accordé à chacune des parties civiles un euro à titre provisionnel.
Voir ci-dessous le rappel des faits (La Meuse du 4/7/2012, photo et article de DR)

Il se tue en rentrant de son 1er jour de travail
Johan s’apprêtait à fêter ses 18 ans. Il s’est tué en scooter.

Mercredi 4 juillet 2012
Clavier collision dramatique entre un scooter et une auto Johan était ouvrier au garage Graindorge  Lundi soir, au croisement de la route du Val et de la route de Modave, à Clavier, Johan Cselovszky (17 ans), de Modave, a perdu la vie dans une terrible collision. Le jeune homme rentrait de son premier jour de travail au garage Graindorge à Clavier.

“ C’était un petit gars très bien, très motivé et très consciencieux ”, témoigne le garagiste Graindorge de Clavier, encore sous le choc de la perte brutale de son jeune ouvrier, tué lundi, vers 18h30, à 100 mètres du parc à conteneurs de Clavier.

“ Nous cherchions quelqu’un depuis longtemps. Nous étions si content d’avoir trouvé Johan. Il avait signé une convention de stage de deux ans au terme de laquelle il aurait pu obtenir un CDI,” enchaîne-t-il.

Tous ses amis sont effondrés. Hier, mardi, toute la journée, des messages de condoléances ont été postés sur notre site internet sudpresse.be. Certains signés par d’anciens camarades de classe de Huy I, où Johan a fait ses études en mécanique.

En quittant le garage lundi soir, sur son scooter, Johan Cselovszky est d’abord allé voir sa petite amie avant de rentrer chez lui, rue du Fond à Modave. Au carrefour formé par la route du Val et la route du Modave, il est entré en collision avec une automobiliste, une dame de Clavier. À l’arrivée des pompiers de Huy, le jeune homme était décédé. Il devait fêter ses 18 ans en août.

Le parquet de Huy a été avisé de cet accident tragique. Les circonstances n’étant pas très claires, le substitut Brigitte Leroy a désigné un expert automobile et un médecin légiste.

Le corps a été transporté au funérarium Tanier, à Tinlot. Les funérailles du jeune homme auront lieu ce vendredi à 12h, à l’église de Vierset-Barse.
DR  (La Meuse du 4 juillet 2012)

Les commentaires sont fermés.