La "Place de Fraiture" (Suite de l'entretien avec l'échevin des travaux, Lorenzo Novello)

Pourquoi relancer le projet la place de Fraiture maintenant?

_DSC0148.JPGIl n'y avait pas d'urgence pour la place de Fraiture dont on parle pourtant depuis 2001. (voir le petit historique ci-dessous).
Par contre, il y avait une grosse opportunité à saisir pour la commune contrainte par la R.W. depuis 2010 à assainir et à combler le dépotoir de Saint-Vitu. Combler ce trou avec des terres "garanties saines", achetées ailleurs et payer en plus pour évacuer les terres de Fraiture le jour où nous aurions décidé de commencer les travaux, nous coûtait très cher. Les 2 chantiers réalisés à des moments différents, par des entreprises peut-être différentes revenait à un minimum 200.000 €. Les 2 chantiers ont été maintenant attribués pour un montant de 98.000 €. Si nous voulons profiter de cette opportunité, il y a urgence pour démarrer les travaux.

Capture d’écran 2013-02-25 à 13.01.48.jpeg

L'objectif de la réunion du 19/2 était donc de présenter le projet d'aménagement de la place sur base des anciennes demandes et en prévision du décaissement des terres pour combler le dépotoir de St-Vitu.
Que retenir de cette soirée ?
Tout d'abord le projet a été retenu par l'ensemble des 35 personnes présentes à cette réunion publique. Le niveau zéro de la place sera équivalant à celui de la pompe au bord de la route. (voir photo cliquez pour agrandir)
Ensuite beaucoup d'observations importantes ont été faites.
Pendant les travaux: attention aux boues et aux  camions, toutes les dispositions doivent être prises pour atténuer les nuisances.
Dès la fin de ceux-ci: sécuriser l'accès à la place, le carrefour. Interdire l'accès aux voitures (potelés) et prévoir un empierrement de propreté.

Capture d’écran 2013-02-25 à 13.01.58.jpeg
Dans la conception de la place, voici ce qui a été évoqué:  l'électricité pour les forains, un éclairage et une zone théâtre. Des arbres et des buissons en périphérie et un arbre au milieu (attention aux feuilles!). Une surface perméable pour la pétanque (dolomie?). La pose de tuyaux pour des toilettes. Coin pique-nique (table, poubelles). Point d'eau avec une marre.
Des observations complémentaires peuvent toujours être faites par écrit.

Capture d’écran 2013-02-25 à 13.40.44.jpeg
Quelles sont  les échéances?
Dans les 2 mois, le dépotoir de St-Vitu doit être propre. Une partie du trou est déjà comblée, mais nous devons décaisser 1m50 avant d'y amener les bonnes terres et combler l'entièreté. À Fraiture aussi des travaux préparatoires sont nécessaires. Des arbres et les buissons doivent être abattus le long de la rue Gommeray pour permettre l'accès à la future place. L'entreprise attend une journée d'éclaircies pour démarrer. (Travaux qui furent d'ailleurs réalisés directement après cette soirée, voir photos)

Quels sont les repères dans l'historique de ce dossier?
2001: réunion de village sur les aménagements de sécurité routière. A cette occasion, les demandes pour une la place de village sont formulées par le Syndicat d'initiative, la maison des jeunes, des particuliers… En 2003, achat du terrain en face et à côté de l'église. Une enquête (+/- 15) réponses et une réunion de village pour l'aménagement ont lieu en 2004. En 2009, lors des réunions en vue du PCDR, la demande est à nouveau reformulée. En 2010, la commune reçoit l'ordre de la Région d'assainir et de combler le dépotoir de Saint-Vitu. "L'étude ST-Vitu" en 2011, propose de prendre les terres de la place de Fraiture pour combler une partie du trou de St Vitu. Enfin en 2012, l'adjudication est attribuée à la SA Prévot pour 98.000€ (56.000 pour St-Vitu et 42.000 pour Fraiture). Ces prix sont obtenus en tenant compte du coût de versage des terres dans un rayon de 5 kms à 7€ la tonne +TVA.
(A suivre: article 2/3)  Voir aussi l'article précédant avec Lorenzo Novello.
Photos: JC. D, JMW, AL. Cliquez pour agrandir.

Capture d’écran 2013-02-25 à 13.40.31.jpeg
Les travaux préparatoires à Fraiture ont débuté immédiatement.

Les commentaires sont fermés.