Un véhicule sur cinq obtient une carte rouge au contrôle technique

Sur un total de 1.129 inspections effectuées en un an par le SPF Mobilité, 73% des stations de contrôle technique ont fait l’objet de remarques par les inspecteurs. Il ressort par ailleurs des statistiques 2012 du GOCA (groupement des entreprises agréées pour le contrôle automobile et le permis de conduire) qu’une voiture sur cinq échoue au contrôle technique.

Capture d’écran 2013-04-18 à 21.56.38.jpeg

La Direction Certification et Inspection contrôle chacun des 77 centres du pays en moyenne une fois par mois. Elle y vérifie alors le fonctionnement général dans la station contrôlée et l’application correcte des règlements et procédures en vigueur.
Les ceintures de sécurité qui n’ont pas été contrôlées, la méthode de contrôle des suspension ou des feux qui n’a pas été appliquée scrupuleusement font ainsi partie des remarques les plus fréquentes, révèle mercredi Le Soir Magazine.
«Toutes les stations de contrôle technique doivent effectuer les tests d’une manière identique. Mais cette uniformisation ne change rien à certains contrôles. Que nous fassions un contrôle avec une portière ouverte ou non (ce qui fait souvent l’objet de remarques du SPF), comme la réglementation l’oblige (pour le contrôle des feux, ndlr), ne change rien au résultat», explique un contrôleur d’un centre d’inspection wallon.
Il ressort par ailleurs des statistiques 2012 du GOCA (groupement des entreprises agréées pour le contrôle automobile et le permis de conduire) qu’une voiture sur cinq échoue au contrôle technique. Ainsi, sur 2.787.941 véhicules personnels inspectés l’année dernière, 581.807 ont obtenu une carte rouge les invitant à représenter le véhicule en ordre au contrôle technique dans les 15 jours. (La Meuse en ligne 17/4)

Les commentaires sont fermés.