La Meuse produira plus d’électricité !

Il y a le solaire, l’éolien et aussi… l’hydraulique ! On a tendance à l’oublier, mais nos fleuves et rivières peuvent également générer de l’électricité verte. La Meuse, qui traverse la Wallonie de Dinant à Visé, devrait produire plus d’électricité qu’actuellement. Pour le moment, sept centrales hydroélectriques sont installées sur les différentes écluses, produisant annuellement 248 GWh.

Capture d’écran 2014-01-25 à 13.58.37.jpegNeuf sites ont été identifiés par la Sofico, qui gère les voies hydrauliques wallonnes, pour accueillir de nouvelles centrales. «Il s’agit de Hastière, Waulsort, Anseremme, Dinant, Houx, Hun, Rivière, Tailfer et La Plante», explique Jean-Marc Nollet «Ces sites représenteraient une puissance installée supplémentaire de 11,6 MW, soit 59 GWh de production annuelle.»
L’ÉQUIVALENT DE 12 ÉOLIENNES
En sachant que les 273 éoliennes installées en Wallonie produisaient 1.325 GWh par an, on peut constater que ce nouveau projet permettrait de produire l’équivalent de la production de 12 éoliennes ! «Ces sites, ainsi que d’autres en Haute et Basse Sambre et sur l’Ourthe navigable, pour un total de 24 sites, sont repris dans un programme d’équipement, qui a fait l’objet d’un rapport sur les incidences environnementales, validé le 12 juillet 2012 par le gouvernement wallon », a ajouté Jean-Marc Nollet.  Le droit d’exploiter les chutes au droit des structures des barrages à la navigation sera concrétisé par la conclusion de concessions de service public pendant 20 ans. »
GUILLAUME BARKHUYSEN (La Meuse du 24/1)

Les commentaires sont fermés.