Incroyable: il manque plus de 2.400 professeurs dans nos écoles du réseau officiel (110 à Huy-W)

Et encore: pour le seul enseignement dont le pouvoir organisateur est la Fédération Wallonie-Bruxelles... Tous réseaux confondus, on peut certainement doubler la mise !

Capture d’écran 2014-02-03 à 14.27.25.jpeg
110 emplois vacants à Huy-Waremme

Plus de 2.400 emplois vacants dans nos écoles, répertoriés dans une publication au Moniteur (62 pages !), il y a quelques jours. C’est une grande première chez nous qui enfonce un peu plus le clou : oui, nos écoles éprouvent de grandes difficultés à trouver des profs !

Entendons-nous : ces 2.400 postes ne resteront pas orphelins toute l’année. Il ne s’agit d’ailleurs pas à chaque fois d’un horaire complet. Ces emplois vacants peuvent faire le bonheur d’un enseignant qui souhaiterait se rapprocher de son domicile ou d’un autre qui pourrait demander une extension de nomination. Exemple : un prof de maths qui ne bénéficierait que d’un demi-horaire et constaterait qu’un autre demihoraire est libre dans une école géographiquement proche. Ces postes pourront enfi n réjouir des temporaires prioritaires.
La publication, qui reprend donc les emplois vacants et leur emplacement géographique, vise à une meilleure transparence, une véritable priorité de la ministre Simonet que ne renie évidemment pas Mme Schyns qui lui a succédé. DIDIER SWYSEN (La Meuse du 3 février)

Capture d’écran 2014-02-03 à 14.30.22.jpeg

Commentaires

  • Ancien prof de math, j'avais fait une demande de prolongation de carrière au delà de 65 ans auprès de la Ministre Simonet. Cette demande m'a été refusée ! Alors, que la Ministre actuelle assume la responsabilité de son prédécesseur ! A bon entendu, salut.

  • Jadis les emplois vacants étaient publiés au MB en toute transparence, puis ce ne fût plus le cas ? Curieusement, en cette année électorale, revoici une publication de 62 pages ? A croire que le politique panique car les partis ont mis l'enseignement comme priorité dans leur programme et leurs déclarations ! Quelle hypocrisie dans cette démarche ! L'électeur 'intelligent' aura compris et tranchera ...

Les commentaires sont fermés.