Wallonie : 110.000 pneus récupérés dans les fermes

Capture d’écran 2014-03-25 à 09.22.49.png

Grand nettoyage dans les fermes de Wallonie : l’ASBL Recytyre récupère les vieux pneus. «Au départ, nous ciblions les fermiers qui cessaient leurs activités, puis nous avons élargi », explique Wouter Muësen, son porte-parole. En Wallonie, l’organisme travaille avec les provinces et les intercommunales. En Flandre, il opère avec la Région.
Un projet a démarré fin 2013 en province de Luxembourg. À ce stade, 33.000 pneus de tourisme ont été collectés dont 22.000 ont été subsidiés. Recytyre intervient financièrement pour deux tiers du prix de la récolte et du traitement (1,20 euro par pneu). Le reste du coût est à charge de l’exploitant tant qu’il ne dépasse pas un quota de 500 pneus. Au-delà, il paie.
Dans le Hainaut, l’opération s’est déroulée s’est déroulée en novembre et décembre 2013 avec un bilan de 75.000 pneus. «Une première collecte a été réalisée à la fin de l’année en province de Namur. Mais nous n’avons pas encore de chiffres», indique Wouter Muësen.
RECYCLAGE
En janvier, un projet a démarré en Brabant wallon. Il s’achèvera en avril. Quelques opérations ont été menées en province de Liège avec des communes. Des projets de plus grande ampleur devraient avoir encore lieu en 2014. Recytyre a provisionné 2 millions d’euros à dépenser jusqu’à la fin 2015 pour l’ensemble de la Belgique. Les pneus sont recyclés en granulats pour être réemployés dans d’autres matériaux, ou servent de combustibles dans les cimenteries. Une petite partie est rechapée. YANNICK HALLET (La Meuse du 20/2)

Capture d’écran 2014-03-25 à 09.20.46.png
Voir le site RECYTYRE  et consulter le site d'Intradel

Les commentaires sont fermés.