Sentier de la Biennegotte, le massacre continue et s'amplifie

La veille de Pâques, les Jeunes Naturalistes du Condroz ont a nouveau nettoyé les berges du petit ruisseau de la Biennegotte (Fraiture - Nandrin).
Le sentier qui traverse le bois et longe le ruisseau avait été aménagé, en mai 2012, par les élèves de l'école Sainte-Reine  dans le cadre de l'opération "chemins au naturel" avec la commune de Tinlot.

Ils y ont réalisé différents aménagements favorables à la faune et la flore sauvages : placement de nichoirs et d’un gîte à insectes, installation d’un tas de bois et d’un tas de pierres, semis de fleurs sauvages, plantations d’anciennes variétés de pommiers et de petits arbustes à fruits. Les enfants sont officiellement parrains et marraines du chemin.
Capture d’écran 2014-04-24 à 21.14.11.png
Mais aujourd'hui, dès qu'on avance un peu plus loin sur ce sentier communal, le chemin n'est même plus accessible. Il faut même le contourner à certains endroits qui sont devenus dangereux. Ces photos en témoignent, et elles ne sont malheureusement que la pointe de l'iceberg!

Les exploitants forestiers sont passés par là en empruntant les sentiers communaux !!! Nous avons déjà dénoncé ces situations: il est légitime de débarder, mais le minimum de décence est de dégager le chemin utilisé après le travail et mieux encore de le remettre en état. C'est un peu comme si un entrepreneur ne dégageait pas la voirie en fin de journée et ne permettait pas le passage des véhicules même si le chantier n'est pas terminé. On comprend le désarroi et l'indignation des promeneurs, mais  aussi la colère et l'impuissance de Paul Eloy (responsable des JNC et instituteur à Ste-Reine)  devant les comportements de ces exploitants qui ne veulent rien entendre, massacrent non seulement les sentiers mais le travail d'éducation au respect des autres et de l'environnement. (
Photos P. Eloy)

Capture d’écran 2014-04-24 à 21.52.36.png
Le départ du sentier de la Biennegotte aménagé par les élèves de l'école Ste-Reine en 2012. (A.L.)
Voir l'article précédent sur ce blog

Les commentaires sont fermés.