Tinlot, 2ème année après les élections communales, le groupe Tinlot Participation lance la réflexion sur le budget participatif

Capture d’écran 2014-04-27 à 16.17.50.pngAprès les élections communales d’octobre 2012, le groupe Tinlot Participation s’est étoffé pour compter à ce jour plus de 40 membres. Le premier travail avait été la mise en place des nouveaux mandataires: collège, conseil, CPAS, ALE … mais aussi la structuration de groupe TP lui-même.

La Charte interne des membres a ainsi été actualisée en mai 2013 pour baliser la législature 2012-2018 en tenant compte de l’évaluation de la campagne électorale et de la législature écoulée. 

Capture d’écran 2014-04-27 à 16.18.16.pngUne des nouveautés est sans doute la mise en place d’un bureau exécutif qui n’est pas composé de membres du collège. Ce bureau est chargé d’animer le groupe et d’organiser le travail avec les membres notamment en support aux demandes des élus et du collège. Chaque membre qui le souhaite peut ainsi intervenir à la réunion hebdomadaire des mandataires.
Fin 2013, une assemblée générale a travaillé le rapport Belfius, dont les statistiques et l’étude sur Tinlot permettent de dégager des orientations importantes sur l’avenir de la commune à partir des  caractéristiques de la population tinlotoise, comme l’augmentation importante de la moyenne d’âge avec des conséquences en matière de services et de logement intergénérationnel par exemple. 
Ensuite, au mois de décembre, l’assemblée a  débattu du projet et des orientations du budget communal 2014 avec le collège. A relever encore pour cette année la bonne implication des Tinlotois dans les différentes réunions de village « sécurité routière ».

Pour 2014, la priorité définie par le groupe TP était de lancer la réflexion en vue de concrétiser un des points annoncés dans le programme, à savoir le projet de « budget participatif »

Ce point était donc à l’ordre du jour de l’assemblée TP, le 2 avril dernier et Paul Olivier, le président actuel du groupe Tinlot Participation (photo ci-dessus), explique la démarche:  «proposer un budget participatif aux Tinlotois est un engagement pris dans notre programme. C’est une manière d’impliquer et de responsabiliser les citoyens dans la gestion communale. (Voir encadré ci-dessous).

Capture d’écran 2014-04-27 à 16.25.07.png
Une des réunions préparatoires aux élections des candidats Tinlot Participation en 2012.
Pour cadrer ce projet, nous avons fait appel à Sébastien Brunet, membre du groupe et également professeur à l’ULG et Administrateur Général de l’ IWEPS. (voir article précédent). Il a rappelé la philosophie et l’historique de diverses expériences de budgets participatifs. Il a précisé la méthodologie à respecter avec les règles de base et les procédures mises en places dans des projets existants. Il faut d’ailleurs souligner que la procédure peut être longue et qu’elle doit être bien cadrée ».

Les questions et le débat qui ont suivi ont démontré que beaucoup de choses sont possibles et qu’il s’agit de bien se mettre d’accord préalablement sur le canevas à proposer. Budget par village ?, par projet?, annuel?, cumulable?, à des groupes reconnus?…  Beaucoup de questions qui nécessiteront un travail approfondi. En tout cas, l’objectif de base est bien de faire se rencontrer des Tinlotois pour qu’ils réfléchissent, décident et assument  ensemble le suivi d’un projet. La réflexion est bien lancée dans le groupe Tinlot Participation.

capture ecran 2014-05-17 à 16.37.58.jpg
4 novembre 2013, le groupe TP travaille sur le rapport Belfius et l'étude démographique de la population tinlotoise. La réunion suivante sera consacrée aux orientations du budget 2014 avec le collège.

ation tinlotoisetionsRappel du programme proposé pour 2012-2018  par Tinlot-Participation:

Qu’y a-t-il de neuf dans notre programme concernant les finances?
Nous souhaitons mettre en place un budget participatif
Qu’est-ce que c’est ?
C’est une somme (à déterminer) que le collège prévoira annuellement au budget pour l’affecter à chaque village.
Objectif :
Cette somme visera à financer tout projet contribuant à améliorer le cadre de vie et/ou la convivialité dans nos villages et /ou quartiers.
Le projet devra faire l’objet d’une étude sommaire. Les motivations devront être décrites.
Un comité d’accompagnement sera constitué. Il sera composé d’un responsable, de 4 membres minimum et d’un échevin. Des rapports de réunion devront être rédigés.
Le projet sera ensuite étudié, un cahier des charges étant établi avec une estimation des coûts.
Il sera ensuite présenté au conseil communal pour validation et engagement définitif. (Extrait du programme TP)

Les commentaires sont fermés.