En terminant 84e sur 3000, le Fraiturois Pierre Beaufort a encore surclassé des pros

ET MAINTENANT LE MONDIAL A HAWAÏ

capture ecran 2014-07-08 à 17.22.21.jpg
"J'ai d'abord besoin de me reposer"

Chaque année, 37 Ironman, ouverts aux professionnels et aux amateurs, sont organisés dans le cadre des qualifications pour le championnat du monde Ironman. C’est ainsi plus de 80.000 triathlètes qui tentent de décrocher leur ticket pour cette prestigieuse course. Seulement 1.850 sont sur la ligne de départ le jour J. Cette année, un Fraiturois, Pierre Beaufort, sera des leurs. «La qualification était un objectif. Maintenant, je vais effectuer une période de récupération car j’ai du mal à marcher. Je ne vais pas dire que je suis détruit, mais j’ai vraiment besoin de repos, c’est normal après un tel effort, il n’y a rien d’alarmant », nous rassure notre futur représentant aux internationaux de Hawaï. «D’ici une semaine je recommencerai à faire quelques marches, puis j’ajouterai la natation et le vélo. Je dois relancer la machine mais sans faire n’importe quoi. Participer au championnat du monde Ironman est le rêve de tout triathlète. Ça sera une première pour moi et j’espère, pas la dernière… », le message est lancé, il n’y a pas grand-chose qui puisse arrêter le Fraiturois.
Benoît Cochin (La Meuse du 8/7) Voir également l'article d'hier.

Les commentaires sont fermés.