Condroz, gare aux vols de toutes sortes !

Vague de vols à Ouffet et Hamoir

capture ecran 2014-09-23 à 10.14.19.jpgCe week-end, les policiers de la zone du Condroz n’ont pas chômé. Ils ont été appelés à de nombreuses reprises par des habitants qui signalaient des vols dans leurs maisons. À chaque fois, le mode opératoire est le même. Les voleurs entrent en perçant un trou dans un châssis et fouillent la maison. À plusieurs reprises, les riverains ont surpris les voleurs, trop peu discrets, mais il n’a pas été possible de les intercepter à temps.
En tout, on décompte 5 vols dans les deux communes de Hamoir et Ouffet.

Une dame âgée se fait avoir par un inconnu qui vole son sac dans sa voiture.
capture ecran 2014-09-23 à 10.17.56.jpgA Nandrin, une dame qui démarrait son véhicule en sortant de chez le vétérinaire, rue de Dinant, a vu un homme, au bord de la route qui lui faisait des grands signes. Elle a ouvert sa porte et l’homme lui a dit qu’elle avait laissé tomber de la petite monnaie. La dame est donc sortie de sa voiture et a fait quelques mètres pour ramasser les quelques pièces qui se trouvaient sur le bord de la route.
Mal lui en a pris. Il est plus que probable que l’homme avait déposé lui-même les pièces à terre et qu’il avait préparé son mauvais coup.
Quand la pauvre dame est retournée dans sa voiture, son sac à main avait disparu.
La dame a déposé une plainte auprès de la zone de police du Condroz. Les forces de l’ordre appellent donc les personnes les plus âgées à la prudence. Les voleurs n’hésitent pas à s’en prendre aux aînés, pour leur voler leurs biens. N.B

Arnaque sur Internet
Ouffet: « J’ai versé 1.500€ pour une moto, jamais livrée »

capture ecran 2014-09-23 à 10.09.24.jpg
"J’ai trouvé une moto qui m’intéressait. C’était une KTM 250, l’annonce avait l’air classique. On disait que le propriétaire se trouvait à Bastogne. Alors j’ai envoyé un mail, pour avoir des informations supplémentaires", explique Patrick. « J’ai eu une réponse, le propriétaire me confirmait que tout était en ordre, que la moto était en bon état ». Patrick a donc pris la décision de se faire plaisir et de s’offrir la moto. Mais c’est là que les choses sont devenues compliquées. « Le propriétaire m’a donné le numéro d’un chauffeur-livreur. C’est lui qui devait m’amener l’engin, il était en France finalement. Et le chauffeur ne voulait pas de l’argent liquide. Il a prétendu qu’il avait déjà eu des soucis et que pour des raisons de sécurité, il préférait que je le paye via Western Union ».
Sans me méfier, je suis donc allé à la poste d’Hamoir, faire le versement. Le souci c’est qu’en rentrant chez moi, j’ai trouvé un autre mail. On me demandait encore 1055 euros de plus, sous un prétexte peu crédible. C’est là que j’ai eu le déclic. J’ai couru à la poste, pour reprendre l’argent. Mais c’était trop tard » L’argent de Patrick avait disparu, le soi-disant chauffeur et le vendeur aussi. N.B.
D'après la Meuse du 23/9/2014

Les commentaires sont fermés.