Tinlot: "Un temps de chien" idéal sur le Condroz pour le tournage du film "Les cow-boys" avec François Damiens

capture ecran 2014-12-22 à 20.23.29.jpg

Un temps glacial, humide, un fin crachin mais le sourire aux lèvres sur le visage du régisseur Thomas :"c'est une ambiance de circonstance idéale pour simuler un accident provoqué par l'endormissement au volant de François Damien à la tombée de la nuit!" Cet accident, sur la route du Condroz dans le contournement du village de Soheit-Tinlot, avait nécessité la fermeture totale de la nationale 63 toute la journée et la nuit de lundi à mardi. D'énormes moyens avaient été déployés mobilisant 60 techniciens, artistes, cascadeurs et tous les métiers du cinéma pour cette journée de tournage dans le Condroz. Après 25 journées en France, 7 en Belgique, il en restera encore 8 pour terminer le film ... en Inde.

capture ecran 2014-12-22 à 20.04.25.jpg

Dès 9h du matin lundi, tous les accès de la route du Condroz étaient fermés à Tinlot et le trafic dévié par la rue du centre dans le village de Soheit-Tinlot où des feux régulaient le trafic. C'est une entreprise de signalisation spécialisée  qui assurait  travail.

capture ecran 2014-12-22 à 20.19.04.jpg

Fermer une nationale qui draine 15.000 véhicules par jours avait nécessité une minutieuse préparation. Lundi soir, il n'y avait aucun incident à signaler et le tournage en nocturne avec les cascadeurs pouvait se dérouler dans de bonnes conditions sous la surveillance des pompiers de Huy. Toute la journée, les automobilistes et les curieux ont pu apercevoir les dizaines de véhicules et d'engins près du carrefour Levooz, où le centre logistique du tournage était installé.

capture ecran 2014-12-22 à 21.00.14.jpg
A midi c'est la traiteur Tinlotois, Laurent Sarowski (La cuisine du jour), qui a  été appelé en dernière minute pour livrer des spaghettis, afin réchauffer les troupes. Vers 18h, c'est à la salle du Blé Qui Lève que le repas a été servi.

capture ecran 2014-12-22 à 20.22.03.jpg

Le réalisateur, Thomas Bidegain, à gauche, et le régisseur, Thomas Koopmans,  étaient ravis du déroulement des opérations à Tinlot.  "C'est beaucoup plus facile ici qu'en France" semble-t-il ! Quant à l'acteur vedette, François Damiens, il faudra attendre le film pour le voir...
Article précédent

Les commentaires sont fermés.