Tinlot, notre nouvelle Zone de secours est en place, elle se nommera HeMeCo (Hesbaye, Meuse, Condroz

capture ecran 2015-05-22 à 19.57.28.jpg
Les pompiers de Huy et Hamoir réunis pour former une seule zone et couvrir 15 communes
Les casernes de Huy et de Hamoir se retrouveront sous la même bannière : la zone de secours HEMECO sera opérationnelle le 1er juillet. Au total, 156 pompiers seront chargés d’intervenir sur 15 communes.

Zone de secours HEMECO pour Hesbaye-Meuse-Condroz : dès le 1er juillet, les pompiers de Huy et de Hamoir ne formeront plus qu’une seule zone de secours et couvriront quinze communes. «Les objectifs de cette nouvelle zone sont multiples : mutualiser les moyens, réaliser des échanges opérationnels et améliorer le fonctionnement des services », explique d’emblée Stéphane Bouquette, commandant des pompiers et coordinateur de cette prézone. Ce passage, obligatoire, découle de la réforme de la sécurité civile (elle-même consécutive à la catastrophe de Ghislenghien le 30 juillet 2004). «Les deux zones régionales, de Huy et de Hamoir, devaient faire face à différents handicaps», explique Alexis Housiaux, bourgmestre de Huy et président du conseil de cette prézone HEMECO. «La caserne de Huy est professionnelle et celle de Hamoir composée de 70 volontaires, ce qui induisait des difficultés financières pour la première et des retards de paiement pour la seconde. En fusionnant ces deux services d’incendie, nous gardons la même qualité et nous maintenons un service maximum tout en répartissant l’effort financier entre 15 communes », poursuit Alexis Housiaux.
capture ecran 2015-05-22 à 20.54.22.jpg«Je suis fier que cet accord ait abouti, car il s’agissait d’un réel challenge politique. Avec cette zone HEMECO, nous disposons maintenant d’un service de qualité supérieure sans être plus coûteux. Les synergies entre casernes permettent des économies», analyse Patrick Lecerf, bourgmestre de Hamoir. Car les quinze bourgmestres ont discuté pendant un an pour aboutir à cet accord et pour définir une clé de répartition viable pour toutes les communes: «Le budget global s’élève à près de dix millions d’euros, avec une participation fédérale de trois millions. Les sept autres millions sont notamment répartis proportionnellement au nombre d’habitants par commune», décrit Alexis Housiaux. Si la décision n’était pas prise avant le 1er juillet, le gouverneur provincial imposait une clé de répartition. C’est ainsi que la ville de Huy finance 25 % des sept millions et que la dotation amaytoise à la zone de secours représente presque 10 % du budget communal. En plus de leur participation, les communes doivent payer des arriérés à Huy sur trois ans. C’est donc la zone de secours qui va gérer les aspects opérationnels et administratifs.
La charge relative au personnel et au matériel va dorénavant incomber à la nouvelle zone de secours. «Les services seront plus opérationnels et le personnel mieux formé. Pompiers professionnels et volontaires vont collaborer, je suis convaincu de cette nécessité, et nous allons remédier à certains problèmes, notamment en matière de disponibilité pour les interventions : les moments creux à Hamoir seront compensés par des professionnels, tandis que ces derniers pourront compter sur les volontaires durant les week-ends et limiter les heures supplémentaires », complète Patrick Lecerf.
Quant à savoir si un nouveau poste supplémentaire sera installé, une étude est en cours. Au total, 156 pompiers forment cette nouvelle zone HEMECO.
JULIEN MARIQUE (La Meuse du 22 mai 2015)
Voir la suite ci-dessous et voir également le reportage de RTC Télé Liège.

capture ecran 2015-05-23 à 00.10.46.jpg

La zone de secours HEMECO, pour Hesbaye-Meuse-Condroz, s’étend sur quatorze communes de l’arrondissement Huy-Waremme et en reprend une de l’arrondissement administratif de Liège. On y retrouve Amay, Anthisnes, Clavier, Comblain-au-Pont, Ferrières, Hamoir, Huy, Héron, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Villers-le-Bouillet et Wanze. Ces communes seront donc desservies par la zone HEMECO, fusion des services régionaux d’incendie de Huy et de Hamoir. Le service d’incendie couvrira une superficie de 59.817 hectares et une population de 103.582 habitants. Tous les Conseils communaux ont été amenés à voter et à adopter cette mise en place. D’ici le 1er juillet, la zone HEMECO demeure une prézone, car il reste à
constituer un Conseil et un Collège pour diriger la zone. Actuellement, les quinze bourgmestres siègent notamment au Conseil de la prézone que préside le mayeur hutois Alexis Housiaux.

Les commentaires sont fermés.