Pour les agriculteurs, 8€ sur 100...

Sur 100 euros d’achats alimentaires, explique le rapport de l’Observatoire français des prix et des marges 2014 publié tout récemment par l’économiste Philippe Chalmin, seuls 8 petits euros concernent les agriculteurs tandis que le commerce ressort à 20 euros.

 

capture ecran 2015-06-28 à 22.35.43.jpg

La part des industries agroalimentaires s’élève à 10,4 %, celle d’autres industries à 3,7 %. Une autre manière de calculer ce qui revient à chaque maillon de la filière est de prendre les prix attribués à chaque étape, charges de production comprises.
À ce moment, la production agricole représente 19 % alors que la part des transformateurs et distributeurs représente 58 % et que les importations atteignent 13 %. En 1995, la production agricole française, dans la filière, représentait 23 % du produit alimentaire. Quinze ans plus tard, elle n’en représentait plus que 19,3 %. En d’autres termes, comme le souligne notre confrère Agra Presse, en 1995, sur 100 euros dépensés par les Français pour leur alimentation, plus de 23 euros allaient aux agriculteurs. Ce n’était déjà pas bien gras. En 2010, sur ces mêmes 100 euros, ce ne sont plus que 19 euros qui revenaient vers lesdits producteurs. Entre-temps, relève aussi le dernier rapport de l’Observatoire français des prix et des marges, la valeur ajoutée du commerce a dépassé 20 euros tandis que celle des agriculteurs n’atteint que 8 euros.

Autrement dit, les produits alimentaires sont devenus plus élaborés, intégrant des services, de l’innovation et du marketing, mais la part du commerce, essentiellement la grande distribution, et sa valeur ajoutée se sont également accrues et sont supérieures à la valeur ajoutée de la production agricole. Effectivement, pour bon nombre de denrées, la marge des grandes surfaces est supérieure au coût de la matière première. Étonnant ? Non, il y a longtemps que l’aval domine l’amont. D’où l’intérêt qu’ont les agriculteurs de regrouper l’offre et d’entrer en contact avec les consommateurs, en direct. Les acteurs des circuits courts l’ont bien compris.

capture ecran 2015-06-28 à 22.37.05.jpg

Source : http://www.sillonbelge.be/articles/pour-les-agriculteurs-8%E2%82%AC-sur-100

Les commentaires sont fermés.