32 millions pour les chaînons manquant du RAVel dont ceux de Huy-Waremme

D’ici 2019, le ministre des travaux publics prévoit l’aménagement de 300 km de chaînons manquants du RAVeL en Wallonie : « Au cours des quatre  prochaines années, 2,5 millions d’euros supplémentaires seront dégagés tous les ans pour la politique du RAVeL, a précisé Maxime Prévot (cdH), soit 32 millions d’ici 2019 ».

capture ecran 2015-07-19 à 10.11.31.jpg

1.RAVeL de Meuse, aménagement entre Ahin et Huy. Le RAVeL de la rive droite entre Wanze et Huy s’arrête à hauteur de la friterie d’Ahin. Les cyclistes et piétons doivent actuellement emprunter la dangereuse RN90 pour rejoindre le centre-ville. Il est prévu de prolonger le chemin de halage en installant une bande empierrée le long du fleuve. Les cyclistes remonteront ensuite sur le quai de Namur où ils emprunteront l’actuel espace
dévolu aux parkings.« Le cahier des charges est clôturé, a précisé l’échevin de la mobilité, Joseph George (cdH), les travaux doivent commencer l’année prochaine. »

2.RAVeL de Meuse, tronçon de contournement du halage entre Ombret et le pont d’Engis. « Cet aménagement est fort attendu, déclare le bourgmestre Serge Manzato. Actuellement, les cyclistes doivent soit emprunter la RN90, soit passer par les quais où se trouve le zoning comportant des quais de déchargement et du charroi industriel. Ce tracé alternatif permettra donc de rouler en toute sécurité et de rejoindre, à terme, le Préhistosite de Ramioul ».

3.Liaison sur la ligne 126 à Huccorgne (Wanze). À Huccorgne, il manque un tronçon aménagé qui permettrait de relier la RAVeL de Meuse et la ligne 126 à Marchin. Le problème, c’est que Carmeuse est toujours susceptible d’utiliser la voie ferrée à cet endroit. « Les études concernant le tracé alternatif sont toujours en cours, précise le bourgmestre Claude Parmentier. Pour l’instant, Carmeuse n’utilise pas la voie ferrée, mais avec l’instauration de la taxe kilométrique pour les poids lourds, l’entreprise va sans doute à nouveau privilégier ce mode de transport. » À Wanze, les liaisons entre le centre de la commune et les villages s’achèvent. « Le prochain objectif est d’établir de nouvelles jonctions réservées aux cyclistes entre les villages
du parc naturel. »

4. RAVeL de l’Ourthe entre Bomal et Hotton. Sur ce tracé, plusieurs chaînons manquants doivent être réalisés entre Comblain-la- Tour, Hamoir, Bomal et Hotton. L’objectif est de relier Liège à Durbuy pour 2019.
AURÉLIE BOUCHAT (La Meuse du 18 juillet)

capture ecran 2015-07-19 à 10.10.11.jpg

Les commentaires sont fermés.