Attention gibier, déjà des accidents ! Que faire des animaux tués?

capture ecran 2015-10-07 à 14.07.08.jpgCollision avec un chevreuil dimanche sur la route du Condroz à Tinlot et déjà quelques petits accrochages à signaler. La Meuse de ce mercredi relate une collision avec 4 sangliers tués par une auto entre Burdinne et Avin en Hesbaye.

Bon à savoir: l’animal peut être emporté dans le coffre de son véhicule
Marie-Claire Gillet s'est inquiétée de  la suite et de la possibilité pour l'automobiliste d'emporter le corps de l'animal.  «Oui, c’est tout à fait légal », confirme Pierre Mouton qui rappelle la règle qui veut que le sanglier, qui n’appartient à personne par définition, appartient au premier « occupant ». Autre question qui revient souvent, peut-on le consommer sans risque? «Pour autant qu’il soit éviscéré rapidement, conservé dans de bonnes conditions et bien cuit, il n’y a aucun problème. Les parasites seront détruits pendant la cuisson. » Le problème, c’est que bien souvent, la collision entraîne le déclassement du véhicule. Difficile dans ces conditions d’embarquer l’animal dans le coffre de son auto ! M-CL.G. (LA M du 7/9)

Les commentaires sont fermés.