Le coq de Fraiture a pris place au Parlement Wallon!

capture ecran 2015-11-12 à 21.34.27.jpg

Le coq offert aux Fraiturois en 2014 par les jumeaux français de Diarville a été retenu pour participer à une exposition de coqs au Parlement Wallon jusqu'au vendredi 4 décembre. En effet, dans le cadre de son 35e anniversaire, le Parlement de Wallonie souhaite associer l'ensemble des citoyens wallons à un projet d'exposition sur la thématique du coq (emblème de la Wallonie). Vernissage le lundi 16 novembre.

capture ecran 2015-11-12 à 20.39.30.jpg

La bourgmestre en personne s'est donc empressée de conduire le précieux gallinacé jeudi dernier à Namur, et c'est vers 13h qu'il a fait son entrée au Parlement. Arrivée surprise, et impromptue apparemment, toujours est-il qu'il a dû provisoirement occuper le bureau d'un fonctionnaire (photo).
Sachant qu'il faut être deux pour manipuler l'animal, qui squattait la voiture depuis 3 jours, le débarquer sur le temps de midi, devant l'entrée officielle, n'a pas été une mince affaire pour notre courageuse mandataire ! Elle n'était pourtant pas au bout de ses peines !

capture ecran 2015-11-12 à 20.54.32.jpgLe communautaire n'est pas loin
Moment de doute en effet chez la bourgmestre Tinlotoise (française par ailleurs), lorsqu'un quidam est venu lui faire  remarquer que le coq devrait avoir la patte levée ?!?
Le Coq Wallon, de fait, est représenté avec la patte droite levée alors que le Coq Gaulois se tient droit sur  ses deux pattes. Malentendu? Combat de coqs ?
Rien de tout cela, l'exposition est bien consacrée au thème du coq en général. L'oiseau adopté par les Fraiturois et perché à l'école communale, représentera donc
bien la commune de Tinlot ! (Ouf!)

Espérons maintenant que notre volatile ne sèmera pas la zizanie dans le poulailler! 
Si vous passez par Namur, allez donc jeter donc un œil ! (et envoyez-nous la photo!)
Retour de la bête au village, le lundi 7 décembre. Capture et transport souhaités entre 9 et 16h, appel aux volontaires!

Conclusion? Voilà  encore une belle histoire belge à raconter à nos amis français !
La morale de l'histoire?
Essayez plutôt d'élever des poules! Et quant aux coqs, tentez plutôt..."Le Coq aux champs"!

Voir l'article du jumelage (13/6/2014) sur l'arrivée du coq en Belgique.
Photo: la sculpture et son auteur, un habitant de Diarville, village jumelé avec Fraiture.

capture ecran 2015-11-12 à 21.09.29.jpg

Les commentaires sont fermés.