Vallée du Hoyoux: découvrez les travertins

capture ecran 2016-02-09 à 10.59.27.jpgLa vallée du Hoyoux est réputée pour la variété de ses roches et minéraux : grès divers, calcaires, schistes, poudingue... et notamment pour une concrétion, assez rare, le tuf du Hoyoux, en wallon : « tawyia ».

Il existe en Belgique cinq grands dépôts de travertin de vallée qui sont connus. Tous sont d’âge holocène. Leur élaboration a commencé à des périodes semblables et ils ont cessé de s’édifier plus ou moins simultanément mis à part les travertins de cascade se situant dans le lit du Hoyoux qui sont toujours fonctionnels.

La vallée du Hoyoux est donc caractérisée par la présence d’un dépôt ancien mais aussi de travertins toujours actifs (dans ou sur lesquels s’écoule de l’eau). Les plus beaux travertins actifs se situent dans le lit du Hoyoux ainsi que dans celui du Triffoy.

capture ecran 2016-02-09 à 10.59.19.jpg

Il s’agit d’un patrimoine naturel exceptionnel qui est protégé (habitat prioritaire Natura2000).
Cette pierre est peu employée et convient à des usages très particuliers. Ainsi les voûtes de la Collégiale Notre-Dame de Huy, dont la réalisation débuta en 1521, sont construites en tuf calcaire du Hoyoux, matériau très léger mais cependant solide.

Les voûtes de la Cathédrale d’Aix-la-Chapelle seraient aussi faites de tuf calcaire du Hoyoux.
Source: http://www.hyperpaysages.be/spip/

Les commentaires sont fermés.