Clavier: deux espaces jeunes fermés par le Mayeur à cause d'une bagarre

Suite à l’altercation qui s’est déroulée le 26 février lors de la fête de la bière organisée par la MJ, les «espaces jeunes» de Bois-Borsu et Clavier ne sont plus accessibles et ce, jusqu’à la fin juin. En effet, la commune a décidé de fermer les lieux suite à une importante bagarre qui s’est déroulée la nuit du 26 au 27 février dernier vers 2h50 du matin..

capture ecran 2016-03-13 à 15.42.27.jpg
Cette bagarre avait eu lieu à l’espace « jeunes » d’Ocquier pendant la fête de la bière organisée par la Maison des Jeunes d’Ocquier. Dans notre édition du lundi 29 février, nous vous annoncions alors qu’une cinquantaine de personnes avait pris part à cette altercation.
Afin d’assurer la sécurité de tous les jeunes de la commune et surtout, d’éviter qu’une telle chose ne se reproduise, la commune souhaite réfléchir à des solutions.
«Il y a énormément de personnes qui viennent de l’extérieur pour profiter de ces espaces. Or ils n’étaient pas faits pour accueillir autant de monde. Les jeunes des entités voisines s’y rendaient également. Ici, nous avons globalisé notre action et fermé également l’espace jeune de Bois-Borsu», explique le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois. La fermeture des bâtiments est prévue jusqu’à la fin juin. «Ils resteront néanmoins ouverts pour des événements ponctuels»,ajoute le bourgmestre.
Une décision qui, malheureusement, a pour conséquence de décevoir quelques jeunes de la maison des jeunes d’Ocquier qui avaient l’habitude de se rendre régulièrement à l’espace jeunes d’Ocquier. «Il ne s’agit pas de punir les jeunes, la volonté de la commune a toujours été d’offrir un cadre pour les jeunes et ce, depuis plusieurs législatures. Je comprends qu’ils soient frustrés mais notre but n’est pas de casser la dynamique qui a toujours existé à Clavier.» Une chose est sûre, les avis divergent du côté de la Maison des Jeunes d’Ocquier. Certains se sentent lésés, d’autres, plus en sécurité. «Ce n’est pas plus mal pour notre sécurité que de fermer ces espaces. N’importe qui se rendait là-bas», conclut Amandine Van Hecke, présidente de la Maison Des Jeunes d’Ocquier.
Camille Leveque. La Meuse du 12 mars.

capture ecran 2016-03-13 à 16.03.21.jpgSur sa page Facebook, le premier échevin Damien Wathelet apporte également des précisions par rapport aux objectifs  poursuivis.
La commune ferme les deux espaces jeunes jusqu'au 30/06 pour avoir le temps ENSEMBLE d'apporter des solutions raisonnables avant de se trouver devant une catastrophe. Parce que nous avons la conviction que sans prise de conscience de chacun, nous allons droit dans le mur. Parce que nous avons essayé à plusieurs reprises de tirer la sonnette d'alarme sans réel changement. 

Quels sont les objectifs d'une maison des jeunes? Comment les atteindre? Quelles sont les règles minimales à respecter? Comment maitriser les nouveaux moyens de communication? Comment mieux vivre ensemble tout en respectant les locaux, les voisins, les copains, ....? Voilà quelques questions qui devront êtres débattues. Le collège a aussi prévenu les responsables des 2 maisons des jeunes qu'il sera encore possible, pendant cette période de réflexion, d'organiser certaines réunions entre jeunes du village/de la commune. Cette décision n'est agréable pour personne! Je lis tout et son contraire à propos du fondement de celle-ci. J'invite chaque jeune qui profite des locaux à se poser les bonnes questions, à réfléchir à l'avenir de ces espaces, aux responsabilités de chacun. Parce que nous avons TOUS UN SEUL OBJECTIF. Retrouver ces 2 maisons des jeunes au 1/07 dans une atmosphère plus harmonieuse et respectueuse. Être responsable ! Ces locaux sont les vôtres, apprivoisez les.

Les commentaires sont fermés.