Modave: les chambres d'hôtes «Aux 4 saules» ouvrent leurs portes à Vierset-Barse

Anke et Eddy ont réaménagé une ancienne ferme en un lieu de quiétude au charme champêtre

Anke Rinkes (49) et Eddy Mathys (48) sont deux amoureux de la nature. Passionnés par le monde de la ferme, ils avaient autrefois une propriété à Rotselaar où ils hébergeaient des animaux de la ferme. Mais l’envie de vivre dans une ferme était plus fort que tout. Si bien que très vite, ils se sont mis à la recherche d’une bâtisse et sont tombés, en 2009, sous le charme d’une ferme vétuste mais au grand potentiel située rue Surroyseux à Vierset Barse. «Lorsque nous l’avons visitée, cela tombait sous le sens. La ferme était bien trop grande pour nous, elle se prêtait vraiment bien au concept de chambres d’hôtes », se souvient Anke Rinkes. Commence alors une longue période de travaux qui permet à la bâtisse de retrouver son cachet d’antan. Une partie d’aile a été réservée pour y aménager 4 chambres.

gite modave.jpg

UNE BÂTISSE DU 17E SIÈCLE
Adeptes de la simplicité, ce couple de Flamands a souhaité rester fidèle au style de la ferme dont les premières traces datent du 17e siècle. Ils proposent ainsi des chambres spacieuses aux couleurs sobres et meublées par des pièces uniques datant de plusieurs dizaines d’années. «Il s’agit de notre première expérience de chambres d’hôtes et nous espérons que les personnes se sentiront ici chez elles. Nous recherchions le calme, c’était un rêve de vivre dans une ferme et nous l’avons fait. Nous vivons ici depuis 3 ans. Le cadre est très accueillant, les gens sont amicaux, sympathiques et très agréables. »
« Aux 4 saules », vous trouverez donc le calme, certes, mais surtout un retour aux sources et à la simplicité. Que serait une ferme sans animaux ? Le cadre se prête tout à fait aux séjours en famille. «Nous avons des moutons, des chevaux, des chiens ainsi qu’un âne. » Libre aux hôtes qui le désirent de donner un coup de main à Eddy Mathys, mari et fermier passionné. «Autrefois, il travaillait en tant que technicien chez Danone. Il a arrêté pour se consacrer à sa passion », explique Anke. « J’ai ça dans le sang », confie Eddy. «Notre but est de partager notre plaisir de pouvoir vivre en campagne et notre façon de vivre. »
Afin de garantir le meilleur accueil qu’il soit, chaque hôte reçoit un mot de bienvenue. Des chaussons brodés à la main à l’entrée invitent les clients à y glisser leurs pieds pour que, dès le début de leur séjour, ils se sentent comme chez eux. Ce havre de paix est agrémenté d’un jardin fleuri et d’une terrasse qui vous feront tomber sous le charme.-
C.L. (La Meuse du 26 juillet)
Lire la suite ci-dessous

modave suite.jpgAu rayon activités, le couple vous propose une promenade en calèche à travers le village et plus loin selon la demande. Les deux chevaux de ces propriétaires, des mastodontes de 1m90 de haut, habitués à la traction, vous emmèneront à la découverte des paysages condruziens. Vous souhaitez partir en vacances avec vos propres chevaux?
« Aux 4 saules » a la solution. Des boxes aménagés dans l’une des ailes de la ferme offriront un cadre idéal à vos chevaux.
Informations au 0477/79. 50.51 ou contactez le couple via mail à l’adresse anke.rinkes@telenet.be. Le site www.de4wilgen.be qui donne accès aux infos concernant les chambres d’hôtes sera prochainement traduit en français.- C.L.

Les commentaires sont fermés.