Des autistes au château de Villers-aux-Tours

Le Château de Villers-aux-Tours à Anthisnes retrouvera très prochainement une seconde vie. En effet ce lieu classé abritera dès la fin janvier une maison d’accueil en hébergement pour autistes.

capture ecran 2016-11-05 à 15.17.05 - copie.jpg

«On a déjà un centre au Château de la Roseraie à Spa qui fonctionne très bien depuis 10 ans. La demande est telle que nous avons décidé d’ouvrir un second centre à Anthisnes, explique Jean-Pol Baullette, administrateur délégué de l’asbl Ensemble.
Cette commune verdoyante a un charme qui n’a pas laissé indifférent le conseil d’administration de l’association. «C’est un endroit calme et spacieux à la campagne, avec 11 hectares de terrain aux alentours du château, des chevaux sur la propriété voisine, un accès facile et rapide.» Les activités prévues en fonction des infrastructures ne seront pas identiques à celles de Spa. «Le taux d’encadrement avoisine les 0,7 personne encadrante par résident. C’est dire combien nos résidents ont besoin d’être pris en charge. Chaque pièce et chaque soin sont étudiés pour répondre aux besoins de chacun des résidents.»
Sur les 90 résidents à Spa, seuls 8 sont Belges, tous les autres sont Français. À Anthisnes, les Belges ne représenteront que 10% (sur les 40 résidents prévus), «Il est important de comprendre que tous les Français sont subsidiés. L’État octroie 200 euros par jour/résident. En Belgique, la subvention dépend d’un quota. C’est une volonté politique rien d’autre. Les Belges non subsidiés payent 70€ par jour. C’est clairement la subvention des résidents Français qui nous permettent d’accueillir des Belges non subsidiés.» La mise en place de ce second centre coïncide avec la création d’emplois.

«On embauche 35 personnes environ. Les candidatures sont toujours ouvertes.» Jean-Pol Bollette

«On embauche 35 personnes environ au total: éducateurs, psychologues, ergothérapeutes, etc.» Le personnel suivra une formation au Château de la Roseraie à Spa avant de prendre ses fonctions au Château classé de Villers-aux-Tours. Il est toujours possible de postuler en envoyant sa candidature à: contact@cha-teauroseraie.eu. Infos au 087/79. 55.50.-CY.C. La Meuse du 6 novembre.

Commentaires

  • On ne dit pas '' autiste '' mais '' personne atteinte d'autisme '' ce sont avant tout des personnes

  • n

  • LE BOLETTE VA ENCORE SE REMPLIR LES POCHES SUR LE COMPTE DU HANDICAP ET SURTOUT DES FRANCAIS ........il est proprietaire des biens immobiliers qu'il loue a l'asbl il en fixe le loyer(exhorbitant bien sur) ......mets aux postes clefs les membres de sa famille (du coup les decisons sont vites prises : il decide de tout) crée des entreprises de services qui prennent leurs marges au passage (l'entreprise fournie au centre les educateurs les femmes de menages .......comme le ferait une societe d'interim donc surfacturation du personnel) integre tres peu d'adulte handicape belge (qui se retrouvent donc dans la meme situation que les francais ....allez donc comprendre seul l'appat du gain peut motiver l'exclusion de ses concitoyens)......et ce monsieur qui est aussi un homme politique s'attire la sympathie de la presse locale qui ferait mieux de se preoccuper de son enrichissement personnel et s'opposer a son enrichissement sur le compte des handicapes francais ! C'est oublier combien d'adultes belges ont du quitter le chateau de la roseraie a SPA quand la direction (Monsieur BOLLETTE ) a decide unilateralement d'augmenter les tarifs de prise en charge de facon prohibitive afin d'accueillir plus de francais plus remunerateur ! QUAND EST CE QUE LA PRESSE BELGE ET POURQUOI PAS FRANCAISE VONT ENFIN SE PENCHER SUR LA QUESTION DU HANDICAP ET COINCER TOUS CES VAUTOURS QUI S'ENRICHISSENT GRASSEMENT

  • Un seul mot : fuyez... !!!!je suis en train de tout faire pour que ma fillequitte lautre structure à Spa. Je vis en France et je pensais avoir trouvé le lieu le plus adapté à mon enfant... la direction vous présente une belle vitrine et derrière votre dos ils ont des comportements horribles et inhumains avec les jeunes. Paroles d'éducateurs qui travaillent la bas et cherchent à partir également....
    Pourquoi ne prennent -ils que nous français? Ils refusent les belges qui ne leur ramènent pas assez d'argent.
    C'est une honte cet établissement et le 2e sera pareil.
    Si vous aimez vos enfants fuyez... ne faites pas mon erreur.
    Je sais combien c'est difficile pour nous de trouver des structures qui accueillent nos enfants en france mais là on vous fait croire monts et merveilles et vous ne retrouvez plus l'enfant que vous avez connu.
    Un cauchemar.
    Courage à tous dans vos recherches.

Les commentaires sont fermés.