Huy-Meuse-Condroz: 5 fois plus de touristes

Les Hollandais, Français et Allemands sont toujours plus nombreux à loger dans notre région.
Huy-Meuse-Condroz a vu son nombre de touristes non-résidents en Belgique doubler en l’espace d’un an: elle en compte 18.136 en 2015

capture ecran 2016-11-21 à 08.40.56 - copie.jpgNotre région s’est bien portée en 2015 en matière de tourisme. À l’exception de la maison du tourisme du Pays de Liège, les nuitées sont en hausse. La plus belle progression provient de Hesbaye-Meuse. La majorité des touristes viennent de Hollande, de France et d’Allemagne.

Plus d’1,20 million de touristes non-résidents en Belgique ont logé dans notre province, en 2015. C’est plus qu’en 2014, où ils n’étaient que 846.785.
C’est dans la maison du tourisme de Hesbaye-Meuse que l’on note la plus forte progression: cinq fois plus de touristes étrangers en un an. Les communes d’Amay, Berloz, Donceel, Engis, Faimes, Geer, Oreye, Remicourt, Saint-Georges-Sur-Meuse, Verlaine, Villers-Le-Bouillet et Waremme ont ainsi attiré 5.825 personnes, contre 1.018 l’année précédente.
Les Hollandais arrivent en tête (1.441), suivis par les Italiens (1.132), les Français (975), les Allemands (299). «Ce sont principalement des couples sans enfants et des pensionnés qui viennent ici», indique Michaël Notte, agent à la maison du tourisme Hesbaye-Meuse.
Autre augmentation notable:celle de la maison du tourisme de Huy-Meuse-Condroz. Ce sont près de 18.136 touristes étrangers qui ont ainsi logé dans les communes de Clavier, Huy, Marchin, Modave, Nandrin et Tinlot. C’est deux fois plus qu’en 2014.La majorité d’entre eux sont originaires des Pays-Bas (7.587). Viennent ensuite les Français(4.916), les Allemands (2.406) et les Anglais (621). Selon une employée de cette maison du tourisme, les entretiens de la centrale nucléaire mobilisent de nombreux habitants de l’Hexagone.
En ce qui concerne les communes de Braives, Burdinne, Hannut, Héron, Lincent, Wanze, Wasseiges, rassemblées sous la maison du tourisme des Vallées de la Burdinale et de la Mehaigne, le nombre de touristes étrangers qui ont logé dans cette région s’élève à 34.386. C’est environ 8.000 de plus que l’année précédente. Dans cette zone, les Français arrivent largement en tête des nationalités: ils sont 21.123. Et la raison s’expliquerait, selon l’animateur touristique Marc Houbart, par la présence d’une attraction: l’Hirondelle. «Énormément de Français s’y rendent», constate-t-il. Loin derrière arrivent les Hollandais (8.495) et les Allemands (1.492).
Les statistiques des maisons du tourisme suivantes sont à relativiser, étant donné qu’elles englobent des communes en dehors de l’arrondissement de Huy-Waremme. Plus de 239.995 personnes ont logé dans les communes réunies sous la maison du tourisme du Pays de Liège, dont Crisnée et Fexhe-le-Haut-Clocher font partie. Les Français sont en tête (69.909), suivis par les Anglais (26.576) et les Allemands (22.530). C’est moins qu’en 2014, où 266.046 personnes avaient logé dans cette région.
Enfin, en ce qui concerne la maison du tourisme d’Ourthe-Amblève, ils sont 97.214 touristes à avoir passé une nuitée dans cette région dont font partie Anthisnes, Ferrières, Hamoir et Ouffet. Les Hollandais représentent à eux seuls plus de 80% des touristes, soit 77.989 personnes. Viennent ensuite les Français (5.519), les Allemands (5.496) et les Anglais(2.532).
J.G. (La Meuse du 29 août)

Les commentaires sont fermés.