Wallonie gourmande. Un seul credo: c’est bon, c’est wallon !

Après le vélo en 2016, le thème de l’année 2017 sera la Wallonie gourmande. L’occasion d’enfoncer le clou avec toute une série de mesures. À commencer par le www.cliclocal.be. Ce répertoire accessible à tous sur le net recense les produits wallons, que ce soit pour une collectivité ou un particulier.

capture ecran 2016-11-24 à 14.41.40 - copie 2.jpg«351 producteurs y sont déjà inscrits, 167 collectivités et 228 marchés publics ont été lancés grâce à cette plate-forme», lance René Collin. Dans le même ordre d’idées, un label spécifique va voir le jour: Agrilabel. Ce dernier permettra une simplification administrative pour l’obtention d’AOP ou IGP. «Actuellement, nous disposons de 11 AOP/IGP en Wallonie. Nous souhaitons arriver à 25 d’ici 2020».
Autre élan: inciter l’APAQW à développer des partenariats avec les collectivités. Notamment via une charte qui sera signée avec Sodexho afin d’alimenter les collectivités en produits locaux. Les écoles seront également ciblées avec, pour objectif, de toucher 250.000 élèves du maternel et du primaire d’ici 2020.
Le bio fera aussi partie des angles d’attaque du ministre. «L’objectif est d’atteindre 2.000 exploitations Bio d’ici 2020».

capture ecran 2016-11-24 à 14.52.12.jpg
www.cliclocal.be


RÉVEILLONNER LOCAL
Enfin, une brochure plus festive sera éditée pour inciter les Wallons à réveillonner avec des produits locaux. «Les réveillons sont l’occasion de mettre les produits wallons à la fête. Nous avons fait réaliser avec l’APAQW et le chef Gérald Watelet, un fascicule qui sera distribué dans les gares et les centres commerciaux début décembre. Il comprend trois menus de fêtes avec un bon rapport qualité prix». Brochure qui sera aussi distribuée avec ce journal, dans le courant du mois de décembre.

La Meuse

Les commentaires sont fermés.