Clavier. Il recrée l’artisanat du 15esiècle avec sa compagnie

Voilà 13 ans que le Claviérois Philippe Franckart (41) fait partie de la compagnie de reconstitution historique Leodium. «Nous faisons de l’artisanat du 15e siècle de Liège.»  Passionné d’histoire, le Claviérois ne prend pas ce hobby à la légère. «L’idée derrière notre compagnie n’est pas simplement de s’amuser au Moyen-Âge. Il faut aussi comprendre comment ils fonctionnaient à l’époque, et comment ils utilisaient leur environnement», continue-t-il. Leodium est donc synonyme de rigueur historique.

capture ecran 2017-01-25 à 18.29.15.jpg«Dans le film Les Visiteurs, on perçoit le peuple comme des gens sales. Or, même le paysan de base se lavait tous les jours. Ce n’est qu’à la Renaissance qu’on a abandonné cette idée, et qu’on a commencé à dire que ça retirait la couche protectrice du corps.»
En quoi consiste exactement l’artisanat du 15e siècle?
«On retrouve par exemple de la gravure sur bois, ainsi que la bijouterie», indique Philippe Franckart. «On utilise encore le même genre d’outils, même si les alliages ont évolué dans leurs apparences.» Ces outils, le Claviérois les obtient des mains d’amis forgerons. «Grâce à ces outils, nous réalisons des gravures sur bois et, en partie, des costumes.»
C’est en faisant un remplacement auprès d’une compagnie que Philippe Franckart a pris goût à se costumer. Il avait alors autour de 19 ans à cette époque.«Le 15e siècle me plaît, car il s’est passé énormément de choses en l’espace de 60 ans», s’enthousiasme-t-il. «Il y a ainsi eu le vol du Perron de Liège et sa restitution, ainsi que la fin du Moyen-Âge. Au niveau culinaire, il existe également énormément de goûts.»
La compagnie ne ferait pas de profit de ces créations. «Nous ne vendons pas ce que l’on crée», signale Philippe Franckart. «On m’a déjà demandé de faire une pancarte pour une échoppe, mais je ne lui ai fait payer que le prix des matériaux.» Il explique que le partage est leur objectif. «Nous faisons ainsi des représentations dans des écoles pour expliquer le Moyen-Âge aux élèves», dit-il. Si vous désirez rejoindre la compagnie Leodium, vous pouvez contacter le Claviérois à l’adresse: crealug@gmail.com.
J.G La Meuse du 20 janvier

Les commentaires sont fermés.