Clavier. Busin remporte des Boucles très appétissantes

Le public, les organisateurs et les pilotes sont ravis du déroulement de cette 5e édition des 5eBoucles Claviéroises qui ont réservé leur lot de suspense à tous les participants. À l’entame des derniers secteurs chronométrés, ils étaient en effet encore 4 à se battre à coup de secondes pour la victoire finale en classe 4.

capture ecran 2017-02-27 à 08.49.25.jpgQuatre Mitsubishi pilotées par des amateurs de glisse rompus aux parcours piégeux habituellement proposés dans le Condroz. Finalement, c’est Jérémie Tomballe qui fera les frais de cette lutte acharnée, devant jeter le gant avant l’arrivée. Restait donc à placer les trois derniers prétendants sur les bonnes marches du podium. Et à ce petit jeu, le favori, Xavier Bouche,hérita finalement du plus bas accessit à cause de quelques soucis moteur en fin de journée. Il échoue donc à 2 minutes 02 secondes du vainqueur et à 1minute 43 du Hutois Jean-Fred Colignon, auteur de quelques scratchs. «Dès la 3e spéciale, j’ai rencontré des soucis avec ma 4e vitesse», commente Jean-Fred.
«Je devais la tenir d’une main en conduisant. J’ai toutefois pris un plaisir de fou car ce tracé est extraordinaire. Et cela n’enlève rien au mérite de Cédric Busin qui a su slalomer parfaitement entre les difficultés.»
Et oui, c’est bien le duo nandrinois composé de Cédric Busin et Jean-Louis Fraiture qui a réalisé le sans-faute, un peu à la surprise du pilote de l’écurie Les Volants. «Je ne m’y attendais évidemment pas car à la régulière, Xavier Bouche aurait dû rester devant. Mais cela fait plaisir tout de même. D’autant que le parcours était assez attractif et bien rempli, par endroits, par un public très discipliné.» Avec cette victoire,c’est un peu une revanche sur le sort que le pilote de 35 ans signe également. «Oui, au Condroz, tout se déroulait bien le samedi mais dans la première spéciale du dimanche, le moteur avait cassé, nous contraignant à l’abandon. Je tiens d’ailleurs à saluer mon préparateur, Benoit Blaise, car notre monture a tourné comme une horloge sur ces Boucles.» Notons également qu’en catégorie 1-2-3, le podium a été trusté par les Renault Cliode Laurent Cravillon, Graux et Lottefier, le premier nommé terminant avec plus de 2 min d’avance.-M.ROB. (La Meuse du 27 février)

Les commentaires sont fermés.