Tinlot : le home de Seny s’agrandit

Chose promise, chose due. C’est fin septembre que l’extension du home de Seny devait se terminer et les délais ont, cette fois, été tenus. Les travaux, commencés en 2012, avaient en effet d’abord été retardés suite à la mise en liquidation de la société chargée de la réalisation de ceux-ci. L’inauguration a finalement pu avoir lieu hier en compagnie de nombreuses personnalités de la région.

 DSC_4187.jpgC’est dans un magnifique cadre rural que l’on peut trouver cette nouvelle extension gérée par le Centre Neurologique de Réadaptation Fonctionnelle de Fraiture-en-Condroz (CNRF). La nouvelle aile, qui s’étend sur 3 étages, est aujourd’hui pleinement opérationnelle et les travaux d’extension portent ainsi le nombre total de lits de 42 à 60 (25 en MRS et 35 en MRPA). La bourgmestre de la commune de Tinlot, Cécile Thomas-Louviaux, est enchantée que les travaux aient pu arriver à leur terme  : « Nous avons 120 lits dans les différents homes de la région et 300 personnes y travaillent, c’est important ce sont de gros pourvoyeurs d’emplois ».

capture ecran 2017-09-26 à 16.16.28.jpg

capture ecran 2017-09-26 à 16.09.39.jpg

Les couloirs sont larges, les chambres sont relativement spacieuses (21m² alors que la limite légale est de 15m²), pourvues de tout le confort moderne (internet, télévision, etc) et dotées d’espaces de rangement conséquents. Bref, tout est fait et pensé pour faciliter la vie des résidents. En témoigne, par exemple, cette baignoire médicalisée censée faciliter la prise de bain des personnes dépendantes.

Le matériel à disposition du corps médical est ultra-moderne et des sonnettes sont présentes en abondance dans tout le bâtiment, en cas d’urgence. Jusqu’à 10 infirmières et 5 aide-soignantes peuvent désormais travailler dans le home qui emploie également 1 kiné. Il y a même une véranda pour les fumeurs.

En plus de chambres simples traditionnelles, la nouvelle extension possède des chambres doubles communicantes pour les couples à un prix relativement abordable  : 45 euros par personne / jour contre 48 euros pour les chambres simples. Un montant un peu plus élevé que dans l’ancien bâtiment  : 36,89 euros pour une chambre double contre 39,35 euros pour une chambre simple. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, les nouvelles chambres donnent une certaine intimité au résident, très importante au moment des soins, tout en lui permettant de rester relativement proche de la personne à laquelle il est lié.

 DSC_4054.JPGUne jeune directrice de 28 ans
Elle s’appelle Aurélie Hubin, elle a 28 ans et c’est elle qui a succédé à Jacques Benoit, remercié en janvier par le CNRF. L’âge peut en surprendre plus d’un mais la jeune directrice affirme avoir les reins assez solides pour gérer toute l’équipe avec laquelle elle s’entend, de toute façon, très bien  : « il y a une bonne entente et une bonne ambiance de travail ». La jeune femme possède une certaine expérience dans ce domaine puisqu’elle a travaillé comme assistante de direction pendant 4 ans dans une maison de repos à Oupeye où elle avait en charge 55 lits. Elle a grandi à Scry et a été conseillère communale de 2012 à 2015 avant de déménager : « je n’avais aucune perspective d’évolution dans mon précédent métier », confie-t-elle, « et je souhaitais revenir dans ma campagne car je suis très attachée à ma région alors j’ai accepté le poste ».
LAURENT CAVENATI (La Meuse du 26 septembre)

Pour toute info: 085/51.15.33, E-mail : homedeseny@cnrf.be).

Offre d'emploi

Le Home de Seny recherche un(e) aide-soignant(e) ! 19h/semaine : horaire variable avec 1 we sur deux. VISA d'enregistrement au SPF Santé indispensable. Merci d'envoyer votre candidature (cv + lettre de motivation) à l'adresse e-mail candidatureshomedeseny@cnrf.be ou par courrier postal.

https://www.facebook.com/HomedeSeny/

Les commentaires sont fermés.