Pucer et stériliser son chaton : obligatoire au 1er novembre! Le point sur la législation

La banque de données Cat-ID est enfin prête ! Gare aux contrevenants…

capture ecran 2017-10-25 à 09.32.10.jpg

Enregistrer son chat via une puce électronique : le projet a été annoncé tant de fois qu’on pensait que c’était déjà obligatoire. Eh bien non ! La vraie obligation, ce sera à partir de ce 1er novembre 2017. Et du coup, la stérilisation devient obligatoire pour les chatons et… contrôlable!

À partir de ce 1er novembre, les propriétaires de chats devront les identifier. Uniquement ceux qui naissent après le 1er novembre 2017. Pour les chats nés avant cette date, vous devrez le faire uniquement si vous le donnez ou si vous le vendez.
Ces fameuses puces électroniques, étaient déjà obligatoires pour les chiens, la mesure s’étend donc à nos minous. L’obligation est de mise tant au sud du pays qu’à Bruxelles et en Flandre. Miracle, les trois Régions ont accordé leur calendrier !

AVANT L’ÂGE DE 12 SEMAINES
La puce, qu’un vétérinaire injectera dans le cou de votre chat avant l’âge de 12 semaines (ça coûte environ 50 euros), permettra de l’identifier et surtout, de « vous » identifier. Dans quel but ? Dans le but de vous avertir si votre chat se perdait. Mais aussi dans le but de vous contrôler. Tout cela, pour le
bien-être de l’animal bien entendu. La puce permettra de veiller au respect de l’obligation de stérilisation, permettra aussi de contrôler le commerce et les mouvements des chats, et aussi de retrouver le propriétaire d’un chat abandonné, maltraité, tué... Il ne sera permis d’acquérir un chat, à titre gratuit ou onéreux, que s’il est pucé et enregistré. Les refuges agréés pourront encore accueillir des chats non identifiés mais devront les enregistrer à leur nom.
Les puces des chiens sont liées à la banque de données Dog-ID, celles des chats renverront à Cat-ID.
Cette banque délivrera aussi les passeports européens obligatoires pour voyager. Cat-ID sera accessible aux vétérinaires, aux responsables des animaux, à la police et aux refuges.
Cat-ID va permettre de mettre un coup d’accélérateur à la stérilisation des chats. « Tous les chats qui vont naître à partir du 1er novembre 2017, devront être stérilisés par leur propriétaire ou leur détenteur, avant l’âge de 6 mois », précise le cabinet du ministre Di Antonio.
«Une période transitoire a été mise en oeuvre pour les chats nés avant le 31 octobre 2017. Pour ceux-ci, le chat doit être stérilisé au plus tard pour le 1er janvier 2019. Tout chat, destiné à être vendu ou donné, devra aussi être stérilisé ». Stériliser un chat mâle coûte environ 75 €, 135 € pour une chatte.

150 EUROS D’AMENDE
Toute personne qui ne respecte pas les nouvelles règles s’expose à une amende administrative. Elle s’élève à 150 euros par infraction. Si le projet (fondu dans un arrêté des gouvernements wallon et bruxellois en 2016) a tant tardé à se concrétiser, c’est parce qu’il a fallu trouver un prestataire pour gérer la base de données qui reprendra tous ces chats, en respectant la vie privée des propriétaires de chats. Cette banque sera nationale. En 2014, on estimait à 897.000 le nombre de chats, rien qu’en Wallonie.
F. DE H. Lire le dossier complet dans la Meuse du 20 octobre

Les commentaires sont fermés.