L'Eglise Catholique dévoile ses chiffres dans un premier rapport annuel, il reste un million de pratiquants en Belgique

 

foule-1024x625.jpg

 

L'Eglise Catholique dévoile ses chiffres dans un premier rapport annuel, il reste un million de pratiquants en Belgique. «En Belgique, 52,76% de la population belge se déclarent catholiques, et 9,42% catholiques pratiquants, ce qui correspond à 1.071.853 personnes.»
En ce mois de novembre 2018, l’Eglise catholique en Belgique publie son tout premier rapport annuel. Fruit de deux années de travail, ce document présente un portrait vivant de l’action de l’Eglise dans notre pays, chiffres à l’appui. Un exercice de transparence inédit.

163.360 bénévoles sont actifs dans les 3.846 paroisses que compte notre pays. Un chiffre impressionnant. Ces bénévoles assurent nombre de missions essentielles dans l’Eglise d’aujourd’hui: accueil, catéchèse, participation à la liturgie, gestion administrative…
Autres chiffres significatifs: en 2016, il y avait 2.774 prêtres diocésains, 2.205 prêtres d’un ordre religieux ou d’une congrégation, et 601 diacres permanents.
En 2016, 50.857 baptêmes, 41.060 confirmations et 7.859 mariages sacramentels ont été célébrés. Et le troisième dimanche du mois d’octobre 2016, 286.393 personnes ont participé à une eucharistie.

Le rapport présente des éléments relatifs au patrimoine et à l’organisation de l’Eglise en Belgique. On y découvre que la Belgique francophone compte 2.550 églises, et la Flandre 1.746 et que, entre 2012 et 2016, 75 bâtiments d’église ont été désaffectés. On y rappelle aussi, en passant, que les biens d’église n’appartiennent plus à… l’Eglise depuis la Révolution française de 1789, mais que le « Concordat de 1801 » lui accorde des subventions publiques en guise de réparation…
A noter, en particulier, que le rapport communique des données relatives au financement de l’Eglise en Belgique. Une première à cette échelle. Outre les rémunérations des « ministres du culte », pris en charge par l’Etat fédéral, l’Eglise est financée par le biais des fabriques d’église – également une institution publique –, et de l’association des œuvres paroissiales (A.O.P.). Celle-ci centralise collectes, contributions et autres dons.
Un dernier chiffre: le budget global de fonctionnement des évêchés et du centre interdiocésain s’élevait, pour l’année 2016, à 26.296.161 euros.

A l’avenir, la Conférence épiscopale devrait publier un tel rapport chaque année, ce qui devrait permettre d’établir certaines comparaisons instructives. Voir la présentation du rapport dans la vidéo ci-dessous.
Lire l'article complet dans cathobel.be ou vous pouvez télécharger le rapport en pdf.

 

Écrire un commentaire

Optionnel