Condroz Syndicat d'Initiative. Marchin : une chasse au trésor basée sur une légende locale

capture ecran 2019-05-09 à 19.18.37.jpg

Une activité pour petits et grands - "Entre Eaux & Châteaux"


Après Clavier, Modave et Tinlot, c’est au tour de Marchin de posséder sa chasse au trésor. Dès le 19 mai, un tout nouveau parcours sera accessible au départ du kiosque de la Place de Grand Marchin.
Accessible pour tout le monde à partir de 3 ans, la balade se base sur une légende locale : celle du Meunier de Vaux, de J.Chapelle : « Comme pour les 3 premières communes, je me suis basée sur une histoire de Marchin et je l’ai adaptée pour l’amusement des petits et des grands. Le nom donné est finalement « La légende du paysan de Jamagne. Jean se voit offrir un domaine par un homme généreux, du moins c’est ce qu’il pensait. Il s’agissait en réalité du diable et le paysan va donc ruser pour ne pas céder son âme », explique Elodie Keysers, en charge de l’activité touristique au Syndicat d’Initiative « Entre Eaux & Châteaux ».

L’inauguration de cette balade est prévue le 19 mai. Elle est malheureusement déjà complète. Néanmoins, les personnes intéressées auront accès à cette chasse au trésor, gratuitement, dès le lendemain et de manière continue. Cette activité est accessible en toute autonomie, après avoir pris possession d’une carte, de la brochure et de quoi écrire : « Il y a un coffre cadenassé à la fin du parcours, avec des récompenses. Pour l’ouvrir, il faudra avoir la bonne combinaison de chiffres, accessible tout au long du parcours suite à des questions. Un parcours long de 6,2 km. Néanmoins, pour ceux qui n’ont pas le courage de l’effectuer dans son entièreté, il est possible de prendre 2 raccourcis », rassure Elodie Keysers.
À l’image des autres chasses de Clavier, Modave et Tinlot, celle de Marchin se base sur un thème particulier : la flore. Les visiteurs seront plongés au cœur de la nature et pourront découvrir des monuments, mais pas que : « Il y aura la découverte du hameau de Jamagne, des carrières de Stadt ou le clocher tors de l’église de Marchin. Surtout, les participants en apprendront plus sur la flore. Avec par exemple, l’histoire de la clématite des haies, aussi appelée « l’herbe aux gueux ». C’est une nouvelle façon de se promener en familles et entre amis », termine Elodie Keysers.
Pour les personnes intéressées, le point de départ et le coffre se trouveront à proximité du kiosque de la place de Grand-Marchin, sous le panneau de départ des promenades dès le 20 mai.
Maxime Gilles
(La Meuse H-W)

Écrire un commentaire

Optionnel