• Tinlot travaux. Prieuré de Scry, les tilleuls ont été élagués

    capture ecran 2019-05-17 à 14.11.44.jpg

    Au  début de la semaine dernière, les deux Tilleuls à l'entrée du Prieuré de Scry ont été élagués par une entreprise spécialisée. Il s'agit de deux arbres remarquables et c'est donc sous la supervision de la Division Nature et Forêts que la commune  a fait effectuer ce travail.
    Les arbres ont été ramenés à une coupe antérieure, avec une coupe "au vert" réalisée dans des conditions bien précises. Pas de soucis donc pour ceux qui craignent de ne plus voir de feuilles ! Le feuillage devrait réapparaître bientôt!
    D'autres élagages sont encore prévus dans la commune avec par exemple la Place du Baty à Seny où des arbres avaient dus être sécurisés en urgence pendant l’hiver.
    Photos: Céline Winters facebook

  • Tâches ménagères: la femme en fait toujours plus que l’homme

    capture ecran 2019-05-17 à 17.15.44.jpg

    Selon une enquête menée par Ipsos et Dash, une majorité de Belges considèrent que la répartition des tâches ménagères n’est plus un problème, mais qu’en revanche l’égalité n’est pas encore une réalité !

    1. Évolution lente, équilibre nouveau, toujours inégal, mais mieux accepté
    Si 84 % des Belges ont malgré tout le sentiment que la répartition des tâches entre hommes et femmes s’est améliorée au cours des dernières décennies, cette évolution lente peut s’expliquer par trois facteurs clés : l’investissement professionnel croissant des femmes (86 %), celui des hommes au sein du foyer (77 %) et le fait que les parents veulent montrer l’exemple aux enfants (79 %). Il semblerait qu’une « inégalité raisonnable et intégrée » par les deux membres du couple se soit aujourd’hui instaurée, la répartition des tâches ne semble pas être un enjeu majeur pour les personnes interrogées.

    2. Les tâches ménagères : une corvée et une… satisfaction
    Si les tâches ménagères sont considérées par une majorité des Belges comme une habitude (79 %), c’est aussi une corvée pour 6 Belges sur 10 (63 %). Mais aujourd’hui, les tâches ménagères et domestiques sont aussi ressenties par une majorité des Belges comme une source de satisfaction personnelle : sentiment du devoir accompli (83 %), image positive de soi-même (69 %).

    3. Plus facile de déléguer la garde de son enfant que faire son linge ou ses courses !
    Dans les faits, certaines tâches comme le linge et les lessives (81 %-19 %) symbolisent encore très clairement une inégale répartition au sein des couples belges en 2019. Bricoler reste par contre l’apanage des hommes (71 %). Enfin, si globalement la majorité des couples interrogés déclarent qu’ils laisseraient faire les yeux fermés leur conjoint, s’ils étaient forcés de déléguer, certaines tâches sont plus difficiles à déléguer aveuglément que d’autres et notamment pour les femmes. La capacité à laisser faire le conjoint mais en jetant un coup d’œil derrière pour être sûr que ce soit bien fait est nettement plus importante concernant par exemple trier le linge et lancer une lessive que pour s’occuper des enfants et notamment chez les femmes.

    4. Des hommes plus actifs et engagés pour transmettre un nouveau modèle
    Presque toutes les femmes en couple interrogées considèrent qu’un homme qui s’occupe de la lessive est un bon exemple pour ses enfants (89 %). Cependant, nombreuses sont celles (72 %) à laisser entendre que c’est encore rare.

    5.  Les jeunes partageraient les tâches encore plus que leurs parents
    Les moins de 35 le clament : ils sont bien plus enclins à un partage équitable des tâches domestiques que les autres.
    On observe une évolution significative dans les domaines suivants :
    > Trier le linge et faire la lessive : 56 % des hommes de moins de 35 ans pour 24 % des hommes de plus de 35 ans.
    > Bricoler : 45 % des femmes de moins de 35 ans pour 32 % des femmes de plus de 35 ans.
    > Cuisiner : 61 % des hommes de moins de 35 ans pour 41 % des hommes de plus de 35 ans.
    > Sortir la poubelle : 48 % des femmes de moins de 35 ans pour 43 % des femmes de plus de 35 ans.
    La Meuse

  • Condroz. De nouvelles publications sont arrivées au Syndicat d'Initiative...

    De nouvelles publications sont arrivées au Syndicat d'Initiative... - A voir, à faire dans chaque commune ; - L'eau au cœur du Condroz (l'eau à travers le temps, l'eau et les légendes, le patrimoine en lien avec l'eau, eau et activités, aussi délicieuse que savoureuse,...).
    GRATUIT

    L’image contient peut-être : une personne ou plus et nourriture