La petite histoire du lundi de Pentecôte, jour férié en Belgique, mais pas en France

capture ecran 2019-06-09 à 20.16.31.jpg

La fête de la Pentecôte est une fête religieuse célébrée à la fois par les Juifs et les chrétiens du monde entier. C'est un jour particulier qui commémore les hauts fondements de ces 2 religions. Toutefois, cette fête n'a pas une date fixe, ce qui permet de la qualifier de fête mobile. Mais il y a tout de même un repère : la date de la Pentecôte est un dimanche. Les chrétiens contemporains la situent 7 semaines après le dimanche de Pâques, soit 50 jours après la commémoration du sacrifice du Messie. En outre, certains pays comme la Belgique, le Sénégal ou la Côte d'Ivoire accordent un congé le lundi suivant la Pentecôte, d'où le terme de « vacances de la Pentecôte ».
La petite histoire du lundi de Pentecôte en France
Après la canicule meurtrière de 2003 qui provoqua le décès de près de 15 000 personnes âgées, le Président Chirac avait souhaité que les français sacrifient un jour férié pour financer une caisse nationale de solidarité en faveur de cette catégorie de population fragile et aider à leur autonomie. Le gouvernement qui pensait d'abord à sacrifier le 8 mai a tranché en faveur du lundi de Pentecôte qui ne tombe jamais un week-end.

En France, le lundi de Pentecôte est une fête chrétienne qui célèbre la visite de l'Esprit-Saint aux apôtres. Ce jour de congé pour les salariés était alors payé. Aujourd'hui, il s'agit d'une journée supplémentaire de travail non rémunérée pour les salariés avec la contre-partie pour les employeurs du versement d'une contribution obligatoire de 0,3 % de leur masse salariale à la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie). Les bénéfices de cette contribution solidarité autonomie (CSA) sont utilisés pour la modernisation des maisons de retraites, le financement d'heures d'aide à domicile pour les personnes âgées ou d'équipement pour les handicapés.
Depuis 2008, la règle est assouplie dans la mesure où les salariés sont tenus de travailler 7 heures de plus dans l'année sans rémunération mais ne sont pas obligés de le faire spécialement le lundi de Pentecôte qui reste un jour férié lié à une fête religieuse. Les entreprises sont aujourd'hui libres de choisir le jour travaillé pour l'aide aux seniors. Il peut s'agir du lundi de Pentecôte ou de toute autre jour de l'année moyennant congé ou RTT en moins.
Source https://www.joursferies.fr/jours-feries-2019.php

Écrire un commentaire

Optionnel