Soheit-Tinlot, lotissement "Terre Bourlotte", les précisions de l' Echevine Laurence Médaerts

La rue de l’église et le chemin de Messe, à Soheit-Tinlot, sont actuellement occupés par une pâture, entourée d’un cordon boisé. Une ancienne buvette et un abri de chevaux, dégradés, sont également présents sur ce terrain de 2,7 hectares.
capture ecran 2019-09-09 à 17.45.45.jpgMais d’ici quelques mois, c’est un nouveau petit quartier qui pourrait sortir de terre à cet endroit. Un projet mené par la société hutoise O’Mikron et la société Imwo Invest qui prévoit en effet la construction de 31 habitations unifamiliales et de 14 appartements.
La demande de permis d’urbanisme vient d’être déposée à la commune de Tinlot et l’enquête publique est désormais ouverte depuis le lundi 2 septembre pour ce projet, nommé « Terre Bourlotte ».
« Les Tinlotois peuvent consulter au service urbanisme de l’administration communale et donner leur avis concernant le projet de lotissement jusqu’au 1er octobre », explique Laurence Médaerts, échevine de l’urbanisme.

Une fois cette étape terminée, les autorités communales devront se prononcer sur le projet, repris en zone d’habitat à caractère rural. Ce n’est qu’une fois ces différentes étapes franchies que la construction pourra débuter. « Nous ne savons pas encore quand les travaux pourraient commencer mais nous espérons le plus rapidement possible », souligne Laurence Médaerts.

Construction d’un parking dépose-minute
144 nouveaux résidents pourront venir s’installer sur la commune de Tinlot grâce aux futurs logements, dont l’objectif est de permettre une mixité résidentielle et une diversité des fonctions.

En octobre 2017, 23 citoyens ainsi que les représentants de la commune s’étaient rassemblés pour une réunion d’information du lotissement avant la réalisation de l’étude d’incidences et l’introduction de la demande du permis d’urbanisation. A l’époque, les interrogations des citoyens concernaient notamment la mobilité, le trafic étant déjà chargé dans la rue de l’église. « Les Tinlotois avaient émis des remarques par rapport à la mobilité, à proximité de l’école Sainte-Reine où devraient être construit les 31 habitations et les 14 appartements », poursuit l’échevine de l’urbanisme.
Ces remarques ont été prises en compte puisqu’un maillage sera mis en place et améliorera l’accès à l’école Sainte-Reine. « Un parking dépose-minute sera construit au sein même du lotissement. Cela permettra à la rue de l’église d’être désengorgée car, pour le moment, les parents se garent où ils peuvent dans la rue pour décharger leurs enfants. Ils pourront désormais les emmener à pied vers l’établissement scolaire », explique Laurence Médaerts.
L’échevine ajoute que selon le schéma de structure, Soheit-Tinlot est une zone densifiée avec une moyenne de 20 logements par hectare. « Suite à l’arrivée des 144 nouveaux résidents, il n’y a pas de mesures spécifiques qui ont été prises actuellement », conclut-t-elle.
Article d'Amélie Dubois, La Meuse H-W.

Commentaires

  • Nous sommes dans une zone rurale, à la limite des maison unifamiliale, bah nous devrons bien les accepter (faut bien faire du pognon comme on peut), mais un voire plusieurs immeuble à appartements est inconcevable!!!! Ou se trouve encore la ruralité la dedans...

Écrire un commentaire

Optionnel