Samedi, éteignez les lumières c’est la nuit de l’obscurité!

« Eclairer ce qu’il faut »
De fait, selon le dernier «Atlas mondial de la luminosité artificielle du ciel nocturne» publié en 2016, quelque 60% des Européens et 80% des habitants d’Amérique du Nord ne peuvent plus contempler la silhouette luminescente de notre galaxie. A l’échelon global, la Voie lactée n’est visible que pour un tiers de l’humanité.
Si l’ASCEN prône la modération de l’éclairage artificiel, elle n’exige en aucun cas sa suppression. «Nous demandons une attitude plus raisonnable et raisonnée: éclairer ce qu’il faut, quand il faut et comme il faut», revendique-t-elle.
Organisée depuis 1995 en Flandre et 2008 dans le sud du pays, la nuit de l’obscurité vise à sensibiliser le grand public aux conséquences de la pollution lumineuse. Samedi, près d’une centaine d’activités sont organisées à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre, dont des observations du ciel, des promenades nocturnes dans la nature, des expositions et conférences sur la faune nocturne, etc.
Toutes les infos sont disponibles sur le site web de l’ASCEN:
http://www.ascen.be/no/index.htm
La Meuse digitale

Écrire un commentaire

Optionnel