Grégory Wathelet, le champion sur un cheval mécanique à Marchin

Le Ry de Lize à Marchin vient d’acquérir dans ses écuries un pensionnaire particulier. Pegasus est un cheval mécanique qui reproduit les trois allures du cheval à différents rythmes. Un simulateur équestre destiné aux débutants, mais également aux cavaliers en perte de confiance.

capture ecran 2019-10-12 à 13.01.11.jpg

Voir le reportage vidéo sur RTC

La machine a été développée en France et est destinée à l’apprentissage et le perfectionnement en équitation. Baptisé Pegasus, ce cheval mécanique reproduit les mouvements du pas, du trot et du galop à différents rythmes.
Nous avons proposé au cavalier de saut d’obstacles Grégory Wathelet de venir tester le simulateur équestre ce lundi au centre équestre où il a fait par ailleurs ses premiers concours à poney, il y a quelques années de cela !
Pegasus est un cheval froid par excellence, donc bien différent de ceux que le cavalier champion d’Europe en équipe monte habituellement. Et c’est bien là l’avantage de cette machine. Elle permet de se familiariser aux trois allures du cheval en toute sécurité. Pegasus n’aura peur de rien et ne risque pas de ruer ou de faire des écarts.
« Pégasus vient en complément des chevaux et poneys du manège. Une aide à la mise en selle, ou tout simplement pour une reprise de confiance après une chute », précise Bénédicte Dewez, la monitrice du centre équestre du Ry de Lize à Marchin. « Il permet aussi d’améliorer sa position à cheval ou tout simplement de s’échauffer les muscles avant de monter ».
Pegasus reste pensionnaire au Ry de Lize jusqu’au mois de janvier au moins. Le manège envisage très fortement son acquisition définitive. Les séances sont accompagnées par la monitrice, sur rendez-vous, au prix de 30 euros la ½ heure.    
http://www.rydelize.be/

Écrire un commentaire

Optionnel