• Clavier : Des patates ! Reportage de la RTBF sur l'exploitation d'Etienne Derivaux

    7bc1ec1d9c3426357e69acd5bf320061-1539780492.jpg

    Si vous regardez autour de vous, dans la campagne, toutes les pommes de terre ne sont pas encore arrachées, entre autres, à cause de sécheresse. Je vous propose de découvrir l’exploitation d’Etienne Derivaux dans le village de Clavier où il continue d’exploiter la ferme familiale.

    Etienne a repris l’exploitation de ses parents ?
    En fait, il est la quatrième génération à travailler dans la magnifique ferme ancestrale. Rien que les bâtiments valent le détour car cette bâtisse remonte au 17e siècle et est magnifiquement entretenue. 

    C’est là qu’il cultive des pommes de terre ?
    Effectivement mais il cultive également des céréales mais son produit phare ce sont les pommes de terre. Aujourd’hui, il doit constater que la récolte est moins importante que d’autres années car la sécheresse est passée par là et la taille des pommes de terre est donc plus petite et le rendement moindre.

    Ces cultures sont-elles conventionnelles ou bio ?
    Ni l’un, ni l’autre. Car Etienne, en vrai passionné de la terre, veut l’entretenir au mieux e la nourrir. Force est de constater que l’irrégularité des rendements de ces dernières années, la volatilité des marchés, des coûts de production en hausse ainsi que par le prix du matériel, qui ne cessent de croître, ... rendent le métier très difficile. Ajoutez à cela qu’il faut constater que le système intensif est au bout du rouleau et que la nature restera toujours la plus forte.

    Qu’a donc fait Etienne ?
    On parle régulièrement du lessivage, de l’érosion, du plafonnement des rendements, de l’invasion des limaces, de la résistance aux fongicides et aux herbicides … Des problèmes qui s'accroissent d'année en année. Pour enrayer ces problèmes, il n'y a qu'une solution : l'agriculture de conservation pour retrouver la productivité naturelle du sol.

    ....Lire la suite sur le site de la RTBF

    Où peut-on retrouver ses pommes de terre ?
    D’abord à la ferme et ensuite dans bon nombre de grandes surfaces où elles sont vendues moins chères que celles de grosses productions industrielles.

    Rue Principale 16
    4560 - Clavier
    Tél. : 085/31.14.80

    capture ecran 2019-10-14 à 18.47.04.jpg

     

     

     

  • Condroz. 3 visites de chantiers "éco-construction" dimanche 20 oct.

    2019_Visite-decouverte_Eco-construction.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 19 au 25 octobre 2019

    Toussaint 2019 horaire définitif.jpg
     
    capture ecran 2019-10-16 à 17.12.28.jpg
    Actualité. Le Prix Nobel de la Paix décerné au premier ministre éthiopien
    Ce vendredi 11 octobre, le Prix Nobel de la Paix 2019 a été décerné au éthiopien Abiy Ahmed Ali. Sont ainsi récompensés ses efforts en faveur de la paix et de la coopération internationale, et en particulier son initiative décisive visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Erythrée voisine.

    Lorsqu’Abiy Ahmed Ali est entré en fonction en avril 2018, il a libéré des prisonniers politiques et a réussi la même année à signer un accord de paix avec le dirigeant érythréen, Isaias Afwerki, acceptant de céder les terres contestées à l’ancien ennemi de son pays.
    L’Éthiopie est un pays aux langues et aux peuples très divers. Dernièrement, de vieilles rivalités ethniques ont éclaté. Selon les observateurs internationaux, jusqu’à trois millions d’Éthiopiens pourraient être déplacés à l’intérieur du pays. Cela s’ajoute au million de réfugiés et de demandeurs d’asile des pays voisins. En tant que Premier ministre, Abiy Ahmed a cherché à promouvoir la réconciliation, la solidarité et la justice sociale.
    Plusieurs noms étaient considérés comme les meilleurs candidats au prix de cette année, dont Greta Thunberg, la suédoise de 16 ans qui milite pour le climat. La chancelière allemande Angela Merkel et des militants pro-démocratie à Hong Kong étaient également considérés.
    Le comité de sélection est composé de cinq personnes sélectionnées par le parlement norvégien.
    Source: Agence Signis et Cathobel

    536794986.13.jpgLes brèves
    Fête de Saint-Hubert : Le dim. 20 oct. à 12h30 à Lagrange : Bénédiction des animaux.
    « Vieillir et mourir ici et aujourd’hui » Le lundi 21 oct. au prieuré de Scry.
    De 15h45 à 19h30 : Echanges en petits groupes sur nos questionnements et expériences animés par l’abbé Brau suivis d’un temps de prière et d’un repas « sandwichs ».
    Inscriptions vivement souhaitées auprès de M. Deflandre (0479 66 54 05) ou de M. Modave (0475 92 62 65). A 20h : Conférence-débat par l’abbé Jean-Claude BRAU
    PAILHE EN FETE : Le dim. 20 oct. à 10h30 à la chapelle de Pailhe (à côté de l’église) : eucharistie suivie d’un apéritif et d’un dîner à la salle du village.
    Renseignements et inscriptions : Fabienne Sion (085 41 16 16) ou Anne Marie Tasiaux (085 41 11 12).
    Nous accueillerons dans la joie du baptême
    Le dim. 20 oct. à 14h à l’église de Villers-le-Temple : Manon ORY.

    Les célébrations  du week-end

    Samedi 12 octobre
    18h00 Bois
    18h00 Hody
    Dimanche 13 octobre
    09h Ouffet
    10h30 Ouffet
    10h30
    Pailhe (à la place des Avins) (fête locale)
    10h30 Saint-Séverin
    11h00 Fraiture Clinique ADAP
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 19 au 25 octobre 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite