Démographie. 59.624 nouveaux résidents hors-UE en Belgique

Selon les chiffres d’Eurostat pour l’année 2018, l’Union européenne a octroyé 3.225.436 nouveaux permis de résidence à des ressortissants extracommunautaires. Les principaux bénéficiaires sont originaires d’Ukraine et de Chine. En Belgique, c’est bien différent. Le top 3 est composé des Marocains, des Syriens et des Indiens. Ils viennent pour des raisons parfois fort différentes…

Eurostat vient de publier les derniers chiffres des nouveaux permis de résidence qui ont été délivrés dans l’Union européenne à des ressortissants extracommunautaires. Leur nombre a augmenté de 0,4 % par rapport à 2017 pour atteindre les 3.225.436 permis. Ces permis peuvent être obtenus pour diverses raisons. Dans 28 % des cas, elle était d’ordre familial. Dans 27 % des cas, elle était liée à l’emploi. Dans un cas sur cinq (20 %), elle était liée à l’éducation alors que ceux délivrés pour d’autres raisons, dont la protection internationale, représentaient 24 % des cas en 2018.
La nation la plus représentée est l’Ukrainienne avec 526.864 personnes qui ont quitté leur pays pour un autre. Il s’agit surtout de la Pologne et la raison principale était pour y trouver un travail. Suivent les Chinois. Ils ont été 206.230 à quitter leur pays, dont la moitié pour le Royaume-Uni ! En troisième position, on retrouve les Indiens avec 197.253 nouveaux permis de résidence délivrés en UE, dont 74.946 au Royaume-Uni.

Les trois pays qui ont accordé le plus de permis à des ressortissants extracommunautaires sont la Pologne (635.335), l’Allemagne (543.571) et le Royaume-Uni (450.775).
La France (264,9M), l’Italie (238,9M) et l’Espagne (259,6M) suivent, de loin.
Un cas sur deux pour la famille
Et la Belgique ? demandez-vous : nous sommes loin d’être les plus accueillants... Lire la suite sur la Meuse en ligne

Écrire un commentaire

Optionnel