• Le magasin Point Ferme ouvre le mercredi 7 août à Nandrin

  • Ce qui change ce 1er août 2019

    capture ecran 2019-08-03 à 16.27.31.jpg

    Radier sa plaque gratuitement
    Un service payant qui devient gratuit, c’est rare mais… ça existe ! La preuve avec le SPF Mobilité qui nous apprend qu’à partir de ce 1er août, la radiation de la plaque d’immatriculation sera gratuite. Actuellement, il y a deux façons de radier sa plaque d’immatriculation :

    1. La déposer dans une antenne de la DIV (une par province) durant les heures d’ouverture. Cette formule est gratuite mais lente car vous ne recevez l’attestation de la radiation qu’une semaine plus tard ;
    2. La déposer dans un guichet de bpost ou dans un point poste (Delhaize par exemple). Cette formule est payante (9,75 euros) mais présente l’avantage de recevoir directement l’attestation.
    À partir du 1 er août, radier sa plaque en la rendant à bpost (via un guichet ou un point poste) sera gratuit et vous recevrez toujours votre attestation en direct. Mais quel est l’intérêt de recevoir l’attestation rapidement ? « Cela vous permet de mettre fin à votre taxe de circulation et à votre contrat d’assurance », répond Charlotte van den branden de Reeth, porte-parole au SPF Mobilité. Bref, en allant vite, il y a moyen de récupérer des sous.
    Quand demander la radiation ?
    Le SPF Mobilité rappelle les différentes situations dans lesquelles vous devez demander la radiation de votre plaque. Lorsque vous n’êtes plus en possession de votre véhicule (parce que vous le vendez, parce que vous avez eu un accident…) et que vous ne comptez pas en immatriculer un autre. Vous devez aussi demander la radiation lorsque vous changez de véhicule toujours immatriculé avec l’ancienne plaque (dit autrement, vous devez passer à la plaque européenne commençant par le chiffre 1, et vous devez abandonner l’ancienne). Il y a aussi le cas où vous réimmatriculez votre véhicule sous une nouvelle plaque et ne désirez pas garder l’ancienne. Attention à la radiation qui peut se faire contre votre volonté ! Si vous ne réimmatriculez pas votre (nouvelle) voiture dans les 4 mois, la DIV la radie d’office.

    Les fonctionnaires pourront prendre une demi-journée de congé parental par semaine
    Les travailleurs de la fonction publique pourront prendre, à partir du 1er août, une demi-journée de congé parental par semaine ou une journée entière toutes les deux semaines. Une mesure similaire est entrée en vigueur au mois de juin dans le secteur privé.

    Ainsi, les enseignants se verront octroyer l’opportunité de rester chez eux pour s’occuper de leurs enfants le mercredi matin. Les parents en régime de coparentalité pourront bénéficier d’une journée complète de congé parental la semaine durant laquelle ils s’occupent de leurs enfants.
    Les autres formules de congé parental restent d’application : 4 mois à temps plein, 8 mois à mi-temps et 20 mois à 1/5e temps. L’accord préalable de l’employeur est à chaque fois requis.
    Autre nouveauté à partir du 1er août, les périodes de congé parental et de congé pour assistance médicale feront l’objet d’une plus grande flexibilité. Les périodes pourront être fractionnées en périodes de semaines plutôt que de mois. Cette nouveauté est également ouverte au secteur privé depuis le 1er juin.

    Allocations d’interruption

    À partir de ce 1er août, un travailleur du secteur public pourra cumuler les revenus provenant d’une activité d’indépendant complémentaire avec des allocations d’interruption pour une réduction des prestations de travail en cas de crédit-temps ou de congé thématique pour une durée de 12 mois maximum, comme le rapporte L’Echo.

    Maximum quatre machines à sous encore admises dans les cafés
    Dès ce 1er août, un maximum de quatre machines à sous – deux bingos et deux machines à mise modérée – seront admises dans les cafés.
    Les machines à mise modérée remplaceront celles qu’on appelait les slots et les machines 3.3 (poker et black jack). Ces machines ne pourront être activées que via un montant maximal de 2 euros et par une personne en possession d’une carte d’identité prouvant qu’elle est majeure. La mise maximale y sera de 50 cents et le gain par partie sera limité à 6,20 euros.
    Les montants seront communiqués quotidiennement à la Commission des jeux de hasard. Une mesure qui vaudra aussi pour les machines bingo.
    Des contrôles pour vérifier l’observation de ces nouvelles mesures pourront être effectués dès le 1er août également.

    Le « Smart Wi-Fi » de Proximus change
    Des le 15 août prochain, le réseau Wi-Fi public de Proximus « Smart Wi-Fi » – disponible pour tous abonnés internet fixe de l’opérateur en dehors de leur domicile –, change de nom et devient « Public Wi-Fi », comme le rappelle L’Echo. Mais il faudra activer cette option au préalable pour pouvoir en profiter, via l’application MyProximus (rubrique « Produits », puis « Apps » avant d’aller activer « Public Wi-Fi »). Pour les abonnés mobiles de Proximus qui n’ont pas de connexion fixe à la maison, l’option pour se connecter au Wi-Fi public de l’opérateur via son smartphone est facturée 5 euros par mois.
    La Meuse H-W

  • Départ du Patro 4 Horizons pour son camp annuel dans la commune d'Amel

     

    capture ecran 2019-08-02 à 13.49.01.jpg

    Ce jeudi 1er août à 14h30 une soixantaine de jeunes du Patro "4 Horizons" se sont embarqués dans les 2 navettes des communes de Nandrin et Tinlot à destination de Heppenbach. Le thème de ce camp de 10 jours est l'espace, avec la découverte d'une nouvelle planète dans notre système solaire ! Retour le jeudi 10 août!
    Nous leurs souhaitons de profiter pleinement cette belle expérience.

    IMG_5349 2.jpeg

    capture ecran 2019-08-02 à 14.02.56.jpg

  • Découvrez le programme "Condroz" de l'académie provinciale des Sports 4-11 ans

    affiche aca.jpg

    capture ecran 2019-07-29 à 11.22.55.jpgAcadémie provinciale des Sports 4 - 11 ans

    Qu'est-ce que l'Académie provinciale des Sports ?
    Il s'agit d'un projet complémentaire qui doit permettre aux enfants de 4 à 11 ans de découvrir différents sports de façon ludique et sans esprit de compétition. L'absence de cet aspect compétitif permet ainsi d'éviter le décrochage sportif en adaptant notamment le programme des séances sportives au rythme de chaque enfant.
    Une approche individuelle est privilégiée et adaptée afin de permettre à chaque enfant de découvrir ses capacités physiques et ses préférences en matière sportive.
    Créée en 2010, l'objectif principal de l'Académie provinciale des Sports est de permette à vos enfants de développer des qualités et des motivations avant la pratique en club. En effet, l'Académie n'a pas pour but de se substituer aux clubs, fédérations ou communes ayant déjà instauré de nombreuses activités sportives.
    Retrouvez la présentation générale de l'Académie.
    Parcourez le calendrier de la saison 2019-2020.
    Consultez notre règlement d'ordre intérieur.

    Programmes 2019-2020
    CONDROZ
    NOUVEAU: Vous habitez dans la commune de Nandrin, Neupré, Tinlot, Modave, Marchin ou dans les alentours ?
    Infos et inscriptions: 04/279.76.01 - julien.lefevre@provincedeliege.be
    Découvrez le programme "CONDROZ"

    Comment fonctionne l'Académie provinciale des Sports ?

    Académie des Sports

    Votre enfant choisit 3 sports qu'il souhaite essayer durant une année scolaire pour un prix démocratique de 30€. Le montant de l'inscription est de 20€ à partir du 2ème enfant de la même famille.
    Il pratiquera chaque activité durant 8 semaines à raison d'une séance par semaine excepté durant les vacances scolaires.
    3 modules de 8 séances de sport :

    • d'octobre à décembre
    • de janvier à mars
    • d'avril à juin
  • Offre d'emploi : 8 postes en grande-distribution suite à l'agrandissement de l'Intermarché de Villers-le-Bouillet

     

    Offre d'emploi : 8 postes en grande-distribution! Suite à l'agrandissement de l'Intermarché de Villers-le-Bouillet, nous recherchons 3 caissiers-réassortisseurs, 4 vendeurs comptoir en boucherie-charcuterie et 1 technicien(ne) de surface (CDI possibles).

    67509590_2436316786597754_8591734333620879360_n.jpg

    67581257_2436316819931084_5879213017316458496_n.jpg

    67650287_2436316759931090_9214103828142489600_n.jpg

  • Coup d'oeil sur le week-end des 3 et 4 août 2019

      La météo du week-end: 
     Temps calme, sec
     et de belles périodes ensoleillées 

    IMG_5344.png

    Ochain. Fête du village

    IMG_5340.jpeg

    IMG_5341.jpeg

    Marchin – Ossogne. "Vibrer":
    20 expositions du 3 au 25 août 2019

    Vibrerccmjpg-sm.jpg

    La 9e édition de cette biennale s’appellera donc tout simplement « Vibrer ».
    Les expositions:
    Nathalie Amand (B), Christian Cadet (B), Damien Caumiant (B), Damien Daufresne (F), Babs Decruyenaere (B), Arpaïs Du Bois (B), Henri Evenepoel (B), Cendrine Genin (F), Colin Gray (SCO), Idrisse Hidara (B), Svetlana Kureicik (BLR), Mégane Likin (B), Matthieu Marre (F), Renaud Monfourny (F), Sarah Seené (F), Marie Sordat (F), Jef Van den Bossche (B)...

    Les lieux
    Les expositions sont concentrées dans deux villages distants de 8 km : Grand-Marchin (hameau de la commune de Marchin) et Ossogne (commune de Havelange).

    Lieu d’accueil du parcours artistique : au centre culturel de Marchin, place de Grand-Marchin, 4 à 4570 Marchin.

    Marchin – Ossogne     Du 3 au 25 août 2019
    20 expositions ouvertes les week-ends + jeudi 15 et vendredi 16 août, de 10h à 19h
  • Sensibilisation aux bons usages des trottinettes qui débarquent à Liège

    capture ecran 2019-07-02 à 12.30.22.jpg

    Source Ville de Liège : Guide du bon usage des trottinettes

    L'implantation des trottinettes sur le territoire de la Ville de Liège est une belle opportunité :

    • Le service est apprécié par les citoyens et donne une image attractive de la Ville
    • La micro-mobilité (dont fait partie la trottinette) est souvent identifiée comme l’une des pistes intéressantes pour décongestionner les centres urbains. C’est par exemple le cas du PUM qui détaille plus avant ce volet de la mobilité ;
    • La micro-mobilité participe au développement des modes doux ou actifs, un autre objectif de la majorité.
    • Elle participe à l’amélioration de la qualité de l’air en ville.

    Cela étant dit, Liège est depuis plusieurs mois voire plusieurs années témoin de l’impact des trottinettes en libre-service dans les villes où elles sont déjà déployées, que ce soit en Belgique ou à l’étranger.
    La Ville de Liège a souhaité profiter de ce retour d’expérience pour encadrer au mieux, pour anticiper et accompagner l’arrivée des opérateurs sur le territoire de la Ville et prévenir au mieux les nuisances induites par leur utilisation

    Un encadrement en deux temps
    Dans un premier temps, la Ville de Liège a demandé aux opérateurs de reporter leur déploiement, se donnant le temps d’encadrer et d’accompagner l’arrivée de ce mode de transport. Une Charte reprenant une série d’engagements visant à responsabiliser les opérateurs a été rédigée par la Ville.

    Dans un second temps, une campagne de sensibilisation à l’attention des usagers des trottinettes a été imaginée.
    L’objectif est de rappeler à ces usagers les comportements adéquats à adopter pour utiliser ce moyen de transport tout en respectant l’espace public et les autres usagers, principalement les piétons.
    Si certains usagers adoptent volontairement un comportement dangereux, la plupart des usagers ignorent sans doute que le code de la route s’applique aux trottinettes comme aux autres véhicules. La campagne de sensibilisation consiste donc en une série de recommandations des comportements adéquats et du code de la route.

    Guide du bon usage des trottinettes

    La trottinette électrique n’est pas un jouet, mais un véritable engin de déplacement. Pour garantir le plus grand respect envers l’espace public et les autres usagers mais également pour respecter le code de la route, voici quelques conseils que la Ville de Liège encourage à tous les usagers de trottinettes électriques, propres ou en libre-service, à respecter :

    1. Portez un casque. Dès 5 km/h, un impact mal placé peut être fatal. Or, dans 40% des accidents de trottinette, la tête est touchée.
    2. Ne roulez jamais sur le trottoir mais, comme c’est prévu pour les cyclistes, sur la voirie et les pistes cyclables. Il existe bien une exception mais vous devez alors rouler à l’allure du pied, ce qui est extrêmement difficile sur un engin électrique.
    3. Limitez votre vitesse, en prenant en compte les usagers faibles, c’est-à-dire les piétons. Roulez à l’allure du pas lorsque vous empruntez un espace partagé à forte densité et, sur la route, ne dépassez jamais 25 km/h qui est la limite autorisée ! Aller plus vite augmente fortement les risques d’accident et limite l’autonomie de la batterie.
    4. Soyez visible, portez du matériel fluo. Certains casques spécialement conçus pour les engins de déplacement sont fluo, ce qui vous permet de combiner protection et visibilité.
    5. Restez concentré à 100% sur la route. Avec les petites roues de la trottinette, il est plus difficile d’éviter un trou, de passer des rails de tram ou de faire une manœuvre d’évitement. Ne lâchez jamais vos mains du guidon. En trottinette, l’équilibre et plus précaire qu’à vélo et lâcher une main du guidon risque de vous déstabiliser.
    6. Stationnez correctement votre trottinette après usage. Pensez toujours aux autres usagers lorsque vous choisissez l’emplacement pour stationner votre trottinette. Pour permettre un cheminement piéton universel et garantir l’accessibilité des trottoirs aux PMR, personnes à mobilité réduite (fauteuil roulant, poussettes d’enfants, etc), veillez à toujours laisser un passage d’au moins 1m50 de large. Pour éviter tout encombrement, stationnez la trottinette de manière parallèle au mur et à la chaussée. Evitez toujours de la stationner dans le prolongement d’un passage pour piétons ou devant une porte d’entrée d’habitation ou de commerce. Si des arceaux à vélos se trouvent à proximité, privilégiez ces espaces.
    7. Si certains usagers adoptent volontairement un comportement dangereux, la plupart des usagers ignorent sans doute que le code de la route s’applique aux trottinettes comme aux autres véhicules.
    8. La conduite en état d’ivresse est interdite, aussi bien à vélo qu’à trottinette
    9. Utilisez toujours votre trottinette seul, il est interdit de monter à plusieurs personnes sur le même véhicule dont la charge maximale est de toute façon limitée à 100 ou 120 kg.
    10. Ayez un comportement prévisible pour les autres usagers. La maniabilité des trottinettes peut donner envie de slalomer entre les véhicules en cas de file, mais vous risquez de ne pas être vu.
    11. Anticipez au maximum les freinages. Les trottinettes électriques ont des freins moins performants que les vélos, la distance de freinage sera donc plus longue.
    12. Soyez courtois. La trottinette électrique est un nouveau moyen de transport qui en exaspère certains. Un petit mot de remerciement le cas échéant peut faciliter son acceptation.
    13. Veillez à disposer d’une assurance si elle accepte de vous couvrir avec l’assurance RC familiale. Depuis le 1er juin 2019, les accidents à trottinettes sont couverts par ce type d’assurances. N’étant pas obligatoire, veillez bien à l’avoir contractée.

    En savoir plus sur le site de la ville de Liège:
    https://www.liege.be/fr/vie-communale/services-communaux/mobilite/se-deplacer/trottinette/guide-du-bon-usage-des-trottinettes

    Voir également le reportage vidéo de RTC Téle Liège

    capture ecran 2019-07-02 à 12.07.53.jpg

    C’est un moyen de déplacement très en vogue et écologique. Les trottinettes électriques sont aussi arrivées à Liège. Mais attention la ville veut que les usagers de ces trottinettes adoptent une utilisation responsable. Une campagne de sensibilisation rappelle ces bons comportements. Pour se faire la ville a fait appel à Tchantchès et Nanesse.

    Voir le reportage vidéo de RTC Téle Liège

  • Le car «WEL» s’arrêtera au parking multimodal de Nandrin dès ce jeudi 1er août. Tinlot et Ouffet proposent un arrêt provisoire à Tinlot

    Bonne nouvelle pour les (futurs) usagers du car tout confort « WEL » des TEC. Il s’arrêtera dès jeudi au parking multimodal flambant neuf de la route du Condroz, à Nandrin. Là, 44 places de parking sont disponibles.

    capture ecran 2019-07-31 à 10.41.31.jpg

    La commune de Nandrin réclamait à corps et à cri, depuis le lancement de la ligne, un déplacement de l’arrêt actuel des Quatre-Bras vers le parking multimodal flambant neuf de la route du Condroz, plus adapté au parking et à l’embarquement sécurisé à bord du car. Le député Rodrigue Demeuse avait même interpellé le ministre Di Antonio à ce sujet (entre autres) et celui-ci avait confirmé l’intention des TEC de déplacer l’arrêt du WEL au parking multimodal (arrêt dénommé « Saint-Séverin, Petit Fraineux ») « rapidement ».
    Les nouveaux horaires
    La date est désormais fixée : ce sera d’application dès le 1er août prochain, soit jeudi.
    Vers Liège, les nouveaux horaires de cet arrêt sont 6h26, 7h22, 7h26, 8h26 et 16h33, 17h23, 18h23. Vers Marche, le car passe à 7h05, 08h05, 09h05 et 17h07, 17h42, 18h07, 18h57.

    10.000 euros à affecter
    « Je l’ai appris par mail. J’imagine que l’interpellation de Rodrigue Demeuse est à la source de la réaction. Je suis dans tous les cas très content que cela se mette en place, c’est une décision sage. J’espère qu’une solution sera trouvée à Tinlot également. Nous sommes tous dans le même bateau et notre intérêt à tous est que le « WEL » fonctionne en ayant un taux de remplissage suffisant », commente Michel Lemmens. Le bourgmestre nandrinois appelle à un dialogue avec les TEC. « Nous avons à Nandrin 10.000 euros à affecter à une opération, nous pensions les consacrer à une diminution de l’abonnement pour nos citoyens. Nous aimerions discuter avec les TEC pour déterminer quelle formule est la plus opportune. »

    Pour rappel, le « WEL » est un car tout confort, équipé de wi-fi, qui fait la liaison Marche-Liège et inversement aux heures de pointe pour (principalement) les travailleurs. Le parking multimodal de 44 places est désormais accessible même s’il reste les bornes électriques à installer.
    Annick Govaers. La Meuse H-W

    capture ecran 2019-07-31 à 10.31.25.jpg

    La ligne WEL Liège-Marche ne cesse de faire parler d’elle... Les communes de Tinlot et Ouffet s’allient pour qu’un arrêt provisoire soit mis en place à Tinlot. La TEC veut attendre la construction du rond-point à Soheit.

    Avant son démarrage, la ligne WEL était critiquée pour son coût et l’emplacement des arrêts. Dernièrement, elle a fait l’objet de réticences à cause d’une fréquentation trop faible. Aujourd’hui, elle revient sur le devant de la scène pour plusieurs raisons. Celles-ci ont été évoquées lors d’une conférence de presse ce mardi. Elle était tenue par Caroline Cassart, bourgmestre d’Ouffet et députée parlementaire, Christine Guyot, bourgmestre de Tinlot, et Laurence Medaerts, échevine de la mobilité à Tinlot.

    IMG_4191.jpg

    Laurence Medaerts, échevine de la mobilité à Tinlot et Christine Guyot, bourgmestre

    Tout d’abord, Laurence Medaerts a évoqué son cheval de bataille : le passage du bus WEL dans la commune de Tinlot. « Le 11 juillet, j’ai envoyé un mail à l’OTW (opérateur de transport de Wallonie) pour leur demander qu’un arrêt provisoire soit mis en place en attendant la construction du rond-point à Soheit ». En effet, le TEC a refusé jusqu’à présent d’installer un arrêt de bus à Tinlot, celui-ci serait prévu au futur rond-point de Soheit, dont la fin des travaux n’est prévue que dans deux à trois ans. « On ne peut pas attendre aussi longtemps », ajoute Laurence Medaerts.
    Comme solution, l’échevine propose un arrêt de bus provisoire au carrefour entre la nationale 66 et la nationale 63. Cette solution s’avère cependant dangereuse pour les piétons et pourrait provoquer des réticences de la part du TEC. « On m’a avancé que cet arrêt demandait un détour de 3 kilomètres », glisse l’échevine. « C’est dommage parce que nous sommes à un endroit clé. On sait que les transports en commun aident au développement économique en plus », tient à spécifier la bourgmestre de Tinlot, Christine Guyot.

    Un test d’une semaine
    Par ailleurs, Laurence Medaerts comprend les problèmes de fréquentation rencontrés par la ligne WEL, et a donc lancé une idée à l’OTW : «
    J’ai proposé que la gratuité de cette ligne soit assurée pendant la semaine de la mobilité, qui aura lieu du 16 au 20 septembre.
    Cela permettrait de promouvoir la ligne auprès des citoyens, qui pourraient la tester ». Avec l’appui de Caroline Cassart au parlement wallon, Laurence Medaerts et Christine Guyot espèrent faire pencher la balance. « En milieu rural, il est important de soutenir des projets au niveau transcommunal, de se montrer unis. Par ailleurs, je suis consciente que la ligne ne peut pas passer par Ouffet car cela voudrait dire qu’elle devrait quitter la route du Condroz.
    Par contre, pouvoir déposer nos enfants à Tinlot pour qu’ils se rendent à l’école à Liège, c’est une chance », conclut Caroline Cassart.
    Lire la suite de l'article d'E.F. dans La Meuse digitale
     

  • Les journées mondiales du mois d'août 2019

    Voici l'agenda des journées mondiales qui seront célébrées au cours de ce mois d'août.

    capture ecran 2019-07-29 à 10.30.18.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 3 au 9 août 2019

    Moines brasseurs: les bières trappistes soutiennent des œuvres sociales

    1920px-Rochefort,_abbaye_Saint-Remy.JPG

    Abbaye de Rochefort Wikipédia

    Différente d’une bière d’abbaye
    Une bière trappiste est différente d’une bière d’abbaye. ‘Trappiste’ est une indication d’origine protégée pour des bières qui respectent divers critères. Le respect de ces critères est contrôlé par l’Association Trappiste Internationale. Si les conditions sont respectées, la bière est reconnue comme bière trappiste, et la bouteille peut arborer le logo hexagonal ATP (Authentic Trappist Product).
    Ainsi, la brasserie ne doit pas avoir pour but de faire du bénéfice. Si les revenus doivent contribuer à assurer la subsistance des moines et l’entretien du site de l’abbaye, une partie des bénéfices doit être consacrée à des œuvres caritatives, à des œuvres sociales et à des personnes dans le besoin. Ainsi l’abbaye de Westmalle reverse une partie des bénéfices de sa brasserie à des associations qui luttent contre la pauvreté en Belgique ou travaillent à améliorer les conditions de vie dans des bidonvilles du tiers-monde.

    Un label pour faire face à de nombreux abus
    De plus, la bière doit être brassée au sein des murs de l’abbaye trappiste, par ou sous le contrôle des moines. La brasserie doit dépendre de l’abbaye et faire preuve d’une culture d’entreprise – la philosophie de la brasserie – qui doit cadrer avec le projet monastique.
    C’est en 1997, pour faire face à de nombreux abus, que sort le logo “Authentic Trappist Product” pour garantir l’authenticité des bières trappistes. L’un des trois critères mentionne notamment cette condition de l’usage des fonds.

    capture ecran 2019-07-31 à 11.27.44.jpg

    Trappistes : une vie pleine de simplicité
    Les trappistes et trappistines mènent une vie sobre au sein de leurs abbayes, dans laquelle la prière et le travail occupent une place centrale: ora et labora. Ils gèrent ou confectionnent des articles artisanaux dans l’environnement immédiat du monastère. Ils assurent leur propre subsistance et soutiennent des projets de développement et des œuvres de solidarité.

    JB – Cath.ch

    Quatorze abbayes trappistes vendent leur propre bière
    (*) L’Association internationale trappiste regroupe quatorze abbayes qui vendent leur propre bière.
    En Belgique: Orval, produite par l’abbaye d’Orval; Achel, brassée par l’abbaye Notre-Dame de Saint-Benoît d’Achel; Chimay, produite à l’Abbaye de Scourmont; Rochefort, bière de haute fermentation brassée par l’abbaye Notre-Dame de Saint-Remy; Westmalle, produite par l’abbaye Notre-Dame du Sacré-Cœur à Westmalle; Westvleteren, brassée par l’abbaye de Saint-Sixte à Westvleteren.
    En France: Mont des Cats, produite par l’abbaye du même nom dans la Flandre française.
    Aux Pays-Bas: La Trappe, produite par l’abbaye Notre-Dame de Koningshoeven; Zundert, produite dans la brasserie de l’abbaye Notre-Dame-du-Refuge.
    Autriche: Stift Engelszell, bière trappiste de l’abbaye d’Engelszell.
    Etats-Unis: Spencer Trappist, brassée à l’abbaye Saint-Joseph.
    Italie: Tre Fontane, produite dans la brasserie de l’abbaye de Tre Fontane.
    Espagne: Cardeña, la bière trappiste de l’abbaye de San Pedro de Cardeña.
    Angleterre: Mount St. Bernard, la bière trappiste de l’abbaye du Mont Saint-Bernard.
    Lire la suite de cet article sur Cathobel

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Funérailles
    Du 02/06 au 30/06 ont été célébrées les funérailles de Mr Claude DETINNE d’Uccle, Mme Simone DARDENNE de Nandrin, Mr Jérémy MOLLE de Fraiture, Mr Castilla Franscisco MORENO d’Ocquier, Mr Peter BYK de Nandrin, Mr José LAHAYE de Villers-aux-Tours, Mme Mariette HECK d’Ochain et Mme Suzanne BRISBOIS de Seny.
    S’uniront par le sacrement de mariage
    Le sam. 3 août à 15h à l’église de Nandrin : Christophe GUFFENS et Sabrina GERARD.
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 3 août
    18h00 Ochain
    18h00 Scry

    Dimanche 4 août
    09h00 Borsu
    09h00 Ouffet
    10h30 Anthisnes
    10h30 Nandrin
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 3 au 9 août 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Ramelot. Auriez-vous vu Titou ?

    Image-1.jpg

    Auriez-vous vu ou recueilli notre petite chatte grise de 3 mois. Elle ne quittait pas la maison (derrière le monument) et depuis mardi 15h, elle est introuvable. Elle a 3 mois, elle est grise et s'appelle Titou.
    Un très grand merci d'avance.
    Isabelle Fouarge 0477/35.03.96

  • Les serpents sont de retour en région liégeoise et à Fraiture