Tinlot. Procédure au Conseil d’État contre J. Lion

2084098316.2.pngMardi soir à Tinlot, le conseil communal se tenait à huis clos puisqu’il était à nouveau question du licenciement de l’ex-directrice générale Janique Lion.

Pour rappel, sa nomination devait avoir lieu le 1er février 2019 (au terme d’un stage d’un an) mais suite à une pétition signée par 17 membres du personnel communal, ce point à l’ordre du jour avait été reporté, avant d’être carrément annulé en avril. Elle faisait l’objet d’accusation par rapport à des situations relationnelles et organisationnelles problématiques. Janique Lion a été auditionnée au mois d’août par le conseil communal, avant d’être licenciée avec effet immédiat et sans indemnités le 4 septembre. Le conseil l’a déclarée inapte à occuper cette fonction. Son avocate a introduit un recours et la directrice générale a obtenu gain de cause en décembre. Entre-temps, Janique Lion a retrouvé du travail puisqu’elle a été engagée par la commune de Braives comme directrice générale faisant fonction en octobre, succédant à David Aerts.
Mardi, le conseil a approuvé la décision de lancer une requête en annulation auprès du Conseil d’état, pour tenter de casser le recours introduit par l’avocate de Janique Lion.
P.T. La Meuse H-W.
Voir l'article précédent sur ce blog : Le Ministre de tutelle annule la décision du Conseil

Écrire un commentaire

Optionnel