Seny. Des précisions sur le reboisement de cette forêt. Les inscriptions en ligne sont clôturées (3/4)

Depuis hier après-midi les inscriptions en ligne sont clôturées pour dimanche après-midi !
Afin de permettre la meilleure organisation possible, le nombre de participants a été limité à 400 personnes.
Vous êtes cependant toujours les bienvenus si vous souhaitez encourager les planteurs et vous informer sur ce projet !
(Voir les autres articles sur ce blog)

site reboisement Seny.jpeg
Le site à reboiser ce dimanche à Seny (de 10h à 16h)

Pierre Hermans (Sylva Nova SPRL), est le représentant du propriétaire et, surtout, expert forestier responsable de la gestion et de la certification de cette forêt.
Il apporte quelques  réponses aux légitimes questions posées par des citoyens de Tinlot, à la commune et sur ce blog :

  • Les arbres seront plantés dans une propriété privée et non sur un terrain communal, mais dans le contexte actuel de réchauffement climatique et de perte d’habitats susceptibles d’abriter la faune locale et de préserver la biodiversité, toute action de reboisement, quelle que soit sa localisation, est effectuée au bénéfice de l’ensemble de la collectivité, qui profite, directement ou indirectement, d’un air purifié, de la conservation des sols, de la présence d’une faune plus nombreuse, de la jouissance d’un paysage préservé… ces avantages ne disparaissent pas aux frontières de la forêt, en fonction d’un titre juridique de propriété.

  • La plantation de ce dimanche intervient en effet après l’exploitation des frênes qui étaient présents dans cette forêt ; cette exploitation ne correspond cependant pas à une volonté du propriétaire, et n’a pas été planifiée en vertu d’un vil calcul financier, mais fait suite à une attaque foudroyante de chalarose, qui a décimé la grande majorité du peuplement. L’opération de ce dimanche ne doit donc en aucun cas être considérée comme une opération de reboisement après marchandisation des bois, mais comme une opération de restauration du site après catastrophe sanitaire.

  • Les bois qui ont été exploités, bien malgré nous, je le rappelle, dans cette forêt ont été valorisés par les filières bois de différents pays, dont la Belgique. Il est exact que certaines grumes ont été exportées vers l’Asie, mais nous n’avons malheureusement, à notre niveau, aucun moyen de lutter contre la globalisation de l’économie et la Chine est aujourd’hui le seul marché existant pour ces qualités particulières de bois dégradés par la chalarose.

  • La forêt en question est une des très rares forêts wallonnes certifiée FSC, le label le plus exigeant en matière de gestion durable ; suite à la crise sanitaire que nous avons subie, un audit de FSC International a été organisé dans ce bois par un inspecteur allemand indépendant, afin de contrôler les dérogations au plan de gestion que nous avions dû demander. A la suite de cet audit, réalisé en septembre 2019, FSC nous a confirmé sa confiance, en validant notre programme de restauration et en maintenant la labellisation.
    NDLR: Le Forest Stewardship Council (FSC, Conseil de Soutien de la Forêt) est un label environnemental, dont le but est d'assurer que la production de bois ou d'un produit à base de bois respecte les procédures garantissant la gestion durable des forêts.

  • Même si ce bois est privé, il n’est pas strictement clôturé et une certaine tolérance est de mise concernant le passage des promeneurs paisibles ; je déplore l’expérience de votre concitoyen, mais je suis certain que ce n’est pas dans une forêts gérée par Sylva Nova qu’il a pu être victime d’un comportement agressif de la part d’un garde.

  • Enfin, je précise que l’organisation d’une telle opération constitue pour nous un énorme investissement en temps et une grande dépense d’énergie, et que nous le faisons précisément par souci d’ouverture, par volonté de faire connaitre notre métier et de conscientiser le grand public aux enjeux de notre temps. Il serait infiniment plus simple, et même moins coûteux pour nous, de continuer à travailler en vase clos et à faire planter ces arbres par des professionnels.

Pierre Hermans sera disponible ce dimanche pour répondre à toute autre demande d’information concernant la gestion de cette forêt.

Capture d’écran 2020-01-29 à 19.21.18.png

Sylva Nova contribue à l’identification et à la mise en place de chaines d’approvisionnement durables respectueuses des standards internationaux de lutte contre l’exploitation illégale de bois (EUTR / dispositifs VPA et FLEGT/ FSC® / PEFC…).
Sylva Nova s’adresse tant au secteur privé qu’au secteur public:

  • Propriétaires forestiers privés et institutionnels
  • Organisations gouvernementales et non gouvernementales (ONG)
  • Instances internationales
  • Entreprises de l’industrie du bois (TPE à multinationales)
  • Associations professionnelles et groupes de réflexion
  • Organismes de certification

En savoir plus sur Sylva Nova  SPRL
http://www.sylvanova.eu/

Commentaires

  • Dans cet article on signale que ce sont des frênes qui ont été touchés, alors que dans l’article précédent on cite des hêtres et des épicéas.
    Finalement ce sont des frênes ou bien des hêtres ?

  • Pour avoir été voir sur place ce samedi matin, un bon conseil, préparez vos bottes !!!

    https://zupimages.net/viewer.php?id=20/05/0dv8.jpg

    https://zupimages.net/viewer.php?id=20/05/skd0.jpg

  • Merci Christophe!

Les commentaires sont fermés.