Reboisement à Seny. Suivi de la journée du 2 février

Capture d’écran 2020-02-03 à 18.53.08.png

Le reboisement à Seny fait suite à une double crise sanitaire:
la chalarose du frêne, et la scolyte de l'épicéa.

Le dimanche 2 février, à l’occasion de « Forest in One Day », Luminus et le Jane Goodall Institute Belgium ont planté 18.000 arbres dans trois localités différentes en Belgique : Tinlot, Hoeselt et Waasmunster. À Tinlot, en particulier, 3.000 arbres ont été plantés en un seul jour, soit une forêt d’une superficie équivalente à trois terrains de football.

Pourquoi un reboisement à Seny et avec quelles espèces ?

DSC_3440.jpegDimanche après-midi, Pierre Hermans responsable de la société liégeoise Sylva Nova SPRL (Photo) a pu répondre à de nombreuses questions posées par les participants.
Tout d'abord, ce reboisement à Seny ne fait pas suite à une coupe pour une vente d'arbres, mais à une double crise sanitaire : la chalarose du frêne  (et non pas du hêtre) , et la scolyte de l'épicéa.
La replantation porte sur  un total de 7 ha, par ilots de 0,5 à 2 Ha, sachant que la superficie de la parcelle est de 29 Ha.
Les essences sélectionnées.
Nous avons opté pour la diversité, et nous replantons 6 essences différentes : le hêtre (40 %), le chêne (deux variétés, sessile et pédonculé, constituant ensemble 30%), le châtaignier (10%), l'érable sycomore (10%), le tilleul (5%) et le merisier (5%).
Il s'agit d'espèces indigènes  sélectionnées pour restaurer mais aussi  diversifier cette forêt qui n’en sera que plus forte. Les feuillus représentant 90% des plants et un solde de 10% de cèdres pour la partie des résineux.

Dans le reste du bois (29 Ha - 7 ha, donc 22 ha) où les abattages ont été moins nombreux, nous misons sur la régénération naturelle et laissons deux saisons à la forêt pour se reconstituer par elle-même; si les semis naturels ne sont pas suffisants, nous enrichirons ces zones localement en plantant du hêtre.
Cette diversité d'espèces indigènes sera bénéfique en cas de maladie mais la variété a aussi un intérêt paysager. C'est d'autant plus important dans le Condroz qui est constitué par un maillage entre forêts, cultures et élevages.
IMG_2055.jpeg« La forêt concernée à Seny est suivie par Sylva Nova depuis de nombreuses années et bénéficie d’ailleurs du label de gestion durable FSC.
NDLR: Le Forest Stewardship Council (FSC, Conseil de Soutien de la Forêt) est un label environnemental, dont le but est d'assurer que la production de bois ou d'un produit à base de bois respecte les procédures garantissant la gestion durable des forêts.
Naturellement, nous nous réjouissons de contribuer à sa restauration tout en mobilisant des citoyens autour des enjeux de la forêt.
Le plus connu est bien de nature environnementale (habitat pour la biodiversité, séquestration du CO2, filtration de l’eau et santé du sol…) mais il me plait de rappeler que la forêt remplit aussi des fonctions économiques, sociales et paysagères.
Elle est réellement précieuse à plus d’un titre ! », déclare Pierre Hermans, fondateur de Sylva Nova.
Il invite les Tinlotois à observer l'évolution de ce reboisement au fil des saisons, il reste à disponible pour la suite!

Capture d’écran 2020-02-03 à 18.48.55.png

Après les interventions des différents partenaires, une plaque commémorative a été présentée au public

Christine Guyot, bourgmestre de Tinlot : « Cette opération est une opportunité pour les Tinlotois de poser un geste concret dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle permet de sensibiliser chacun à l’importance des arbres pour l’avenir de la planète et des générations futures. »

DSC_3444.jpegLors de son intervention, la Bourgmestre a souligné les petits pas concrets réalisés par la Commune au quotidien en matière d'économies d'énergie et a énuméré quelques projets:

"Diminuer les émissions de gaz à effet de serre en mettant sur pied avec le GAL Pays des Condruses :
- Un réseau de mobilité sur 5 Communes
- L’opération Rénov Energie (un accompagnement personnalisé et gratuit à l’attention des citoyens dans la rénovation énergétique des bâtiments)
Sortir peu à peu des énergies fossiles grâce aux panneaux photovoltaïques sur notre école mais aussi dans le futur, sur d’autres bâtiments publics.
Changer les modèles en :
- Favorisant les circuits courts et l’économie circulaire
- En aidant nos Tinlotois à trier mieux les déchets, par des ateliers et des séances d’information
- En étant dans la réflexion incessante des économies d’énergie.
Pour Tinlot, rejoindre, promouvoir et relayer cette campagne de reboisement était donc une évidence.
Tinlot, Commune rurale est désormais en marche vers des actions concrètes contre le réchauffement climatique".
Et pour conclure, la Bourgmestre
a remercié les différents partenaires pour cette action sur notre territoire communal !


A suivre

Mais pourquoi planter des arbres ?

Capture d’écran 2020-02-03 à 18.39.03.png

Capture d’écran 2020-02-03 à 18.39.45.png

Panneau pédagogique exposé à Seny

Commentaires

  • Enfin le collège participe à une activité dans la commune ! Sur un terrain privé pour une entreprise privée. La prochaine fois, nous inviteront ils a ramasser des ballots de paille lorsque les machines agricoles prendront feu vu la chaleur et la sécheresse ...
    La bourgmestre se vante entre autres de prendre des mesures pour favoriser le tri des déchets. Comment? En augmentant les taxes de plus de 2o% et en nous mposant les containers à puces....

Écrire un commentaire

Optionnel