Liaison Tihange-Tinlot. Modave, les agriculteurs expropriés sont furieux

« Le SPW a pensé aux grenouilles et aux vélos, mais pas aux agriculteurs ! Vous pouvez le noter ça, c’était n’importe quoi leur réunion. » En sortant de l’administration communale, cet agriculteur était en colère. Et il n’était pas le seul. La rencontre entre les représentants du SPW et les propriétaires terriens a tourné court.

Aucun accord, aucune signature apposée sur les 13 avis d’expropriation envoyé par le SPW et un sentiment de découragement. Arrivera-t-on un jour à concrétiser la phase 3 et plus globalement cette fameuse liaison Tihange-Tinlot dont le chantier a été entamé en 2004 et qui a déjà coûté des millions d’euros ?

« Cette réunion, c’était un coup dans l’eau, se désole le bourgmestre Eric Thomas (Ose). Il y avait un manque évident de préparation. Il manquait des informations précises, relatives notamment aux plans des parcelles concernées. Et le SPW ne disposait d’aucun montant à proposer aux agriculteurs. » « On ne va pas leur signer un chèque au blanc, commentait un participant. La Région veut avoir accès à nos terres pour pouvoir commencer les travaux au plus vite, mais ils ne font aucune proposition de dédommagement. C’est inacceptable » Autre reproche : la Région n’a pas tenu compte des remarques faites en… 2012 par les agriculteurs.
Le tronçon 3 de la liaison Tihange-Tinlot, doit relier les Gottes à Strée au carrefour Saint-Vitu, en passant à travers les campagnes qui bordent notamment les rues des Aubépines, Elmer et Bois Rosine. La nouvelle route va couper certaines terres agricoles et, du coup, modifier voire empêcher leur accès. Jean-François Cassart, l’un des agriculteurs les plus concernés a fait ses comptes : si le permis n’est pas modifié il y aura 1.000 à 1.500 passages supplémentaires d’engins agricoles à travers le village par an. « Il va falloir des détours énormes, la vie du village sera fortement impactée. »
En 2012, les agriculteurs avaient proposé de réaliser un tunnel destiné aux tracteurs à hauteur de la vieille carrière. « La Région ne nous a pas écoutés, regrette Jean-François Cassart, elle soutient que ce n’est pas possible à réaliser. Ils ont juste réalisé un passage pour les grenouilles. Et le pont aérien, c’est uniquement pour les cyclistes. »
Désabusés, les agriculteurs et le Collège attendent désormais d’autres solutions du SPW : « Les remarques doivent être entendues. Pour les agriculteurs, mais aussi pour la sécurité des villageois » conclut le bourgmestre.
Lire la suite dans la Meuse Huy-Waremme

Commentaires

  • Qu'ils aillent se faire FOUTRE ces agriculteurs !!! Cela fait 40 ans que ce dossier est ... "à l'étude" ... Cela fait bientôt VINGT ans que les travaux ont commencé (et sont déjà compromis en la "phase 1", des chutes de roches ayant lieu dans la montée vers les Neuf Bonniers (mais ... que fait-on en France, en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Autriche, construisant des autoroutes ... MALGRÉ les Alpes !!!) !!! Ce Nationale est ABSOLUMENT NÉCESSAIRE, CAPITALE, pour relier ENFIN ENFIN - ENFIN l'A 15 (rive gauche de la Meuse) à la N 63 (rive droite) ... Alors ... l'INTERÊT WEGENER DOIT primer sur les petits intérêts privés !!! Que cette SINISTRE COMÉDIE s'arête ENFIN !!!

  • Qu'ils aillent se faire FOUTRE ces agriculteurs !!! Cela fait 40 ans que ce dossier est ... "à l'étude" ... Cela fait bientôt VINGT ans que les travaux ont commencé (et sont déjà compromis en la "phase 1", des chutes de roches ayant lieu dans la montée vers les Neuf Bonniers (mais ... que fait-on en France, en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Autriche, construisant des autoroutes ... MALGRÉ les Alpes !!!) !!! Cette Nationale est ABSOLUMENT NÉCESSAIRE, CAPITALE, pour relier ENFIN ENFIN - ENFIN l'A 15 (rive gauche de la Meuse) à la N 63 (rive droite) ... Alors ... l'INTERÊT GÉNÉRAL DOIT primer sur les petits intérêts privés !!! Que cette SINISTRE COMÉDIE s'arête ENFIN !!!

  • Vous m'indignez au plus haut point Monsieur LONCIN...

Écrire un commentaire

Optionnel