• Nécrologie. Décès de Josepha Kasprzycka, veuve de Julien Leboutte. Elle était la doyenne de Ramelot

    007.JPG

    Nous apprenons ce jour le décès de Madame Josepha Kasprzycka, veuve de Monsieur Julien Leboutte.
    Née en 1923, elle était la doyenne village de Ramelot et résidait à Ochain, où elle est décédée le mardi 31 mars.
    La défunte repose au funérarium Poncin, chaussée de Rochefort à Marloie.
    Dans la situation de confinement que nous connaissons, les visites sont strictement limitées à la famille proche. Les condoléances peuvent cependant parvenir à la famille par le site: www.inmemoriam.be et sur www.enaos.net

    1450355433.2.jpgDans l'immédiat, l'inhumation, sans cérémonie, aura lieu ce jeudi 2 avril à 14h au cimetière de Marloie.

    Dès que les circonstances le permettront, une messe à son intention sera célébrée dans l'église de Ramelot et nous vous en ferons part.
    Au nom du blog de Tinlot, nous présentons à sa famille, et tout spécialement à Sophia, toutes nos condoléances.

    D'autres informations suivront. Mise à jour mercredi 1 avril:

    "Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu'il y a eu dans la vie,
    mais la vie qu'il y a eu dans les années "
    Abraham Lincoln    
    Merci pour ton amour, maman.

    Née à Gorlitz (Pologne), le 3 juin 1923 est décédée à Ochain, le 31 mars 2020.
    Vous font part du décès de Josepha Kasprzycka,
    veuve de Monsieur Julien Leboutte:

    Hubert et Dany LEBOUTTE-STREEL,
    Monique (†) et Frédéric MAZZOCHETTI-LEBOUTTE,
    Sophia LEBOUTTE,
    ses enfants;
    Didier, Tania, Jacinthe, Julie,
    ses petits-enfants;
    Enzo, Alyno, Luka, Helena,
    Imao, Imani, Ashano, Naoré, Thelio, Marius,
    ses arrière-petits-enfants;
    Christine LEBOUTTE,
    sa filleule;
    Et son ami Pierre;
    Les familles apparentées.

  • Tinlot ferme les boîtes à livres (suite)

    La commune de Tinlot vient de fermer les boîtes à livres sur son territoire. Dans d’autres communes de la région, comme Waremme et Marchin, l’accès est toujours autorisé.

    Capture d’écran 2020-03-30 à 18.45.23.png

    Comme beaucoup de lieux publics, les bibliothèques ont dû fermer leurs portes pour éviter la propagation du Covid-19. Mais les boîtes à livres restent quant à elles ouvertes… sauf à Tinlot !
    Depuis ce vendredi, un arrêté de police interdit l’utilisation des boîtes à livres. « On sait que le virus peut rester sur certaines matières. Ça reste flou, mais, par précaution, j’ai décidé de prendre cet arrêté. La mesure va durer pendant toute la pandémie », détaille Christine Guyot, bourgmestre de Tinlot.
    Cette mesure a notamment été prise car certaines personnes profitaient du confinement pour faire « de grands tris » et déposaient beaucoup d’ouvrages dans les boîtes à livres des six villages de la commune.
    Pas d’interdiction à Waremme
    À Waremme, le collège communal a pris une décision très différente. « On a évoqué une fermeture, mais on a pris la décision de maintenir les boîtes à livres. On veut conserver un accès à cette forme de culture. Mais on a mis des fiches qui rappellent les règles d’hygiène », indique l’échevin waremmien de la culture, Julien Humblet, qui précise que la situation pourrait changer en fonction de l’évolution des mesures.

    La boîte à livres se trouve à l’entrée de la Bibliothèque Pierre Perret, elle est gérée par les services de la bibliothèque. « On y met des ouvrages à donner : des dons, des doublons, des livres anciens… On a une caisse ou deux pleines de livres pour réapprovisionner. Il y a aussi une boîte à livres près du Centre culturel de Waremme, approvisionnée par le conseil communal des enfants », indique Renaud Gavroy, en charge de la communication de la bibliothèque.
    Aussi accessible à Marchin
    Idem à Marchin. « Nous n’avons pas pris d’arrêté. Les boîtes à livres sont autorisées, mais avec précaution bien sûr. Si le fédéral demande une fermeture, on le fera. On va même poser la question, par l’intermédiaire du gouverneur », indique le mayeur de Marchin, Éric Lomba.

    La boîte à livres située rue J.Wauters est d’ailleurs aussi régulièrement réapprovisionnée par la bibliothèque de Marchin-Modave. « On retire et on remet des livres. La boîte à livres est vraiment un lieu d’échange », reconnaît Nicolas Fanuel, responsable de la bibliothèque Marchin-Modave.
    Concernant la transmission du virus, la bibliothèque a publié un article de presse sur sa page Facebook. « On ne sait pas exactement. On est dans l’incertitude », reconnaît Nicolas Fanuel, qui assure suivre l’actualité de près. Ajoutons également qu’une boîte à livres devrait bientôt être installée à Modave.
    La Meuse Huy-Waremme

    Capture d’écran 2020-03-31 à 10.08.19.png

    Suivez la page Comité Culturel Tinlot pour les infos et le suivi !
    Nous vous invitons à respecter scrupuleusement cette décision qui a pour but de garantir la sécurité de tous.
    Dès que cela sera possible, le nécessaire sera fait pour vous permettre d'y avoir à nouveau accès en toute quiétude.
    Nous sommes certains que vous trouverez d'autres moyens plus sûrs pour vous assurer de la lecture pendant cette période de confinement.
    Si cette période de confinement est propice à la lecture, elle l'est aussi au tri de votre grenier,... Vous retrouverez sans doute des livres dont vous ne faites plus usage, des doublons,...  Le Comité Culturel se fera un plaisir de récupérer vos dons à la fin du confinement.
    Merci de votre compréhension.
    Nous restons à votre disposition.
    Prenez soin de vous ! 
    Cécile Donné-Valgaerts
    Présidente du CCT

  • Bibliothèque Nandrin, A vos téléphones ! Miette prend les rendez-vous et les commandes.

    91092852_299548544360437_783953989627543552_n.jpg

    Bibliothèque Nandrin. A vos téléphones ! Miette prend les rendez-vous et les commandes.
    Sur réservation par téléphone nous préparons votre colis, il vous attendra devant la bibliothèque, à une heure de rendez-vous individuel à convenir. Téléphonez à Miette pour tout demande (évitez 12h-14h30) Demandez son numéro par messenger ou par Instagram
    Les livres seront préparés avec des gants. Le virus survit 24h sur le carton : n'hésitez pas à laisser votre colis "reposer" un jour ou deux sans y toucher pour un maximum de sécurité !
    Bonne lecture

  • Coronavirus et bien-être animal. Gaïa lance un numéro vert

    Capture d’écran 2020-03-30 à 19.07.35.png

    GAIA lance son numéro vert : 0800/53 335
    Puis-je aider ma voisine âgée en sortant son chien de temps en temps ?
    Comment faire pour que mes deux chats Filou et Maya se sentent bien alors que je suis confiné.e à la maison ?
    Vous avez des questions sur le Coronavirus et le bien-être des animaux ?
    GAIA répond à toutes vos questions via son nouveau numéro vert.

    https://www.gaia.be/fr/campagne/coronanimals
    #GAIA #Coronanimals
    #soyonslavoixdessansvoix