Condroz. A partir de mercredi, Capoue propose la livraison gratuite de saveurs glacées

Capture d’écran 2020-04-07 à 19.10.01.png

Il y a deux semaines, la vente au compoir du glacier Capoue, implanté en Wallonie (comme à Huy, Wanze et Modave) et à Bruxelles, cessait.
« Théoriquement, la loi nous permet de rester ouverts, en ce qui concerne les glaces à emporter. Ce que nous avons fait dans un premier temps. Mais nous avons rapidement constaté que des files, parfois jusque 100 mètres !, se formaient devant les salons... Nous n’avons pas envie de contribuer à la diffusion du Covid-19, c’est une question de conscience et de morale. Nous avons donc pris la décision d’arrêter la vente au comptoir, le temps de trouver des solutions », explique Antoine De Peyerimhoff, cogérant de Capoue.

Retirer ses commandes sur rendez-vous
Ces solutions passent par la prise de rendez-vous, notamment. « Nous pensons réouvrir sur rendez-vous uniquement. Cela impliquerait une application mobile, déjà existante, et un régulateur devant les salons qui dirigerait les clients ou leur expliquerait la prise de rendez-vous en ligne. Nous espérons pouvoir proposer ce service cette semaine », poursuit-il.

Livraison à domicile en région hutoise
Mais aussi la livraison à domicile, lancée à partir de ce mercredi, en Wallonie et à Bruxelles. Chez nous, cela concerne les communes autour de Huy, à savoir Amay, Anthisnes, Burdinne, Clavier, Engis, Ferrières, Hamoir, Héron, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Verlaine, Villers-le-Bouillet et Wanze.
Seuls les contenants d’un demi-litre sont disponibles, pour l’instant. « Cela représente cinq à sept boules de glace », estime-t-il. Les 32 parfums sont consultables sur le site internet de Capoue et sur Facebook. Et il faut commander deux contenants, à 8,5 euros pièce, pour bénéficier de la livraison gratuite. Celle-ci est assurée le mercredi, dans un premier temps.
Concrètement, vous passez commande par courriel (smile@capoue.com), les instructions de paiement par virement bancaire vous sont envoyées, et vous avez jusqu’à la veille 18h pour effectuer le transfert. Les commandes, réfrigérées, sont déposées sur le pas de la porte. Sans contact donc. « Pour éviter que la glace fonde, le livreur téléphone au client pour l’avertir que la commande est arrivée », précise le cogérant.
Article complet dans La Meuse Huy-Waremme

Les commentaires sont fermés.