Le PCS Condroz «offre des couleurs» aux aînés et aux malades

Capture d’écran 2020-04-13 à 14.42.17.pngLes œuvres seront ensuite redistribuées par le PCS dans les différentes maisons de repos ainsi que dans les hébergements pour personnes atteintes d’un handicap. Le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle (CNRF) de Fraiture, touché de plein fouet par le Covid-19, recevra lui aussi une partie des dessins.
L’idée est venue de la présidente du CPAS d’Anthisnes, Yolande Huppe. L’équipe du PCS a tout de suite accepté. « La mission du PCS étant de favoriser la solidarité entre les citoyens et les générations, cela a beaucoup de sens, surtout en ce moment, explique François Cornet, chef de projet du PCS. Nous avons téléphoné à quelques institutions pour voir si cela pourrait être profitable aux résidents et on nous a répondu que c’était une excellente idée. »

Penser aussi aux personnes handicapées
À l’origine, le projet du PCS ne s’adressait qu’aux aînés des maisons de repos. Ils se sont rendu compte que les personnes atteintes d’un handicap dans les centres d’hébergement pouvaient également se sentir isolées. « Tous ces résidents sont confinés et ne peuvent plus bénéficier des visites de leurs proches. On se dit donc qu’un peu de gaieté et de couleurs pourraient leur faire du bien au moral. »
Les dessins peuvent être envoyés par mail à chefdeprojet@pcs-condroz.be ou par courrier au numéro 3 de la rue de la Gendarmerie, 4560 (Clavier).

Le PCS distribue aussi des masques
À la mi-mars, le PCS Condroz a lancé un appel aux couturier(e)s pour fabriquer des masques. L’opération a porté ses fruits puisque Jeannine, Francine, Paul, Cathy, Claudine et Annick ont cousu près de 150 masques en tissu. « Nous sommes occupés à les redistribuer aux infirmières indépendantes, aides soignantes, médecins, chauffeurs du T-Condruses, et personnes immunodéprimées ou gravement malades habitant une commune du Condroz hutois et à leurs familles. »
Pour plus d’infos : 0474 77 45 10.
La Meuse H-W

Les commentaires sont fermés.