• Nécrologie. Décès de Monsieur Guy Wéry, ancien ouvrier communal à Tinlot

    Nous vous informons du décès de Monsieur Guy Wéry, ce mercredi 27 mai 2020 à Liège.
    Il était l'époux de Madame Jacqueline Ringlet.

    Capture d’écran 2020-05-28 à 00.09.25.pngGuy Wéry a travaillé de longues années à la Commune de Tinlot où il a terminé sa carrière.
    Au nom du blog de Tinlot, nous présentons à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

    Capture d’écran 2020-05-27 à 23.37.02.png

  • Covid-19 : Fonds d’aides d’urgence pour les clubs et fédérations : du nouveau !

    La Ministre des Sports, Valérie Glatigny, a annoncé ce 25 mai que les modalités d’accès au Fonds d’aides d’urgence pour le sport ont été fixées.

    Vos dossiers devront être remplis sur la plateforme SUBside de la FWB, mais cela ne pourra se faire qu’à partir du 15 juin.

    Dès lors et afin de vous préparer, un Vademecum a été réalisé par l’Adeps et l’AISF. Un formulaire qui reprend les items qui seront mis sur la Plateforme SUBside dès mi-juin est également disponible. Nous vous tiendrons bien entendu informés au plus vite des éventuelles précisions.

    Nos services sont disponibles  via le numéro de téléphone 04/344.46.06 de 9h à 16h ou par mail à l’adresse projets@aisf.be.

    Vous trouverez ci-dessous les documents utiles :

  • Hamoir : sécurisation du Ravel, après une nouvelle chute de cycliste dans l'Ourthe

    La commune de Hamoir vient de réaliser quelques aménagements provisoires pour améliorer la sécurité sur une partie du tracé du Ravel qui traverse son territoire.

    Capture d’écran 2020-05-27 à 15.11.32.png

    La Région wallonne doit remettre une décision concernant l'aménagement d’un tronçon de 400 mètres, qui traverse une zone Natura 2000 entre Comblain-Fairon et Hamoir. 
    C'est un passage qui peut s'avérer difficile à certains endroits : le chemin de terre est parsemé de pierres et de racines, la voie est étroite, et quelques affaissements se sont produits, le long de l’Ourthe. Plusieurs cyclistes auraient déjà chuté dans la rivière.
    Le bourgmestre a estimé que la situation présentait un danger, d'autant que les aménagements terminés de part et d'autre amènent du monde à cet endroit ; il a décidé de faire quelques travaux, en attendant le feu vert de la région wallonne pour la réalisation des travaux définitifs.
    Là où des racines et de gros cailloux risquaient de provoquer des chutes, il a fait poser un revêtement pour aplanir le sentier.
    "C’est un aménagement provisoire, en attendant une décision définitive de la région wallonne " explique Patrick Lecerf, le bourgmestre de Hamoir.
    "La Région wallonne doit se prononcer sur les aménagements autorisés pour traverser cette zone Natura 2000, qui est est protégée pour la richesse de sa faune et de sa flore. Il y a aussi une expropriation nécessaire sur un petit bout de chemin, mais les procédures sont particulièrement longues", explique le bourgmestre.
    ...lire la suite et voir le reportage vidéo de RTC

  • Tinlot Conseil Communal: une caméra mobile pour lutter contre les dépôts sauvages

    Première historique. En raison de la crise sanitaire, c’est à l’intérieur de la salle de sport La Tinlotoise, rue de l’Eglise, - et non à l’administration comme à l’accoutumée - que les conseillers communaux ont pu aborder les 46 points à l’ordre du jour du conseil communal de ce lundi soir. « On a mis des tables de brasserie et la distance était respectée entre les personnes, » précise la bourgmestre Christine Guyot. « Des masques et du gel hydroalcoolique étaient mis à disposition. Le son n’était pas top car ça résonnait, mais on a su s’entendre. »

    Exonération taxe déchets
    Le règlement concernant la taxe communale sur la collecte et le traitement des déchets a été modifié. Dorénavant, les personnes ayant un contrat avec un collecteur privé seront exonérées de 50% de la taxe déchets. « On ne peut pas les exonérer à 100% car ils continuent de bénéficier des recyparcs et des bulles à verre, » ajoute la bourgmestre. Les personnes qui résident dans une institution de la commune, même pour un séjour de revalidation d’un an, pourront être exonérées de la taxe déchets sur présentation d’une preuve de l’institution. Enfin, les personnes souffrant d’incontinence pourront recevoir gratuitement un rouleau de sac poubelle blanc par an en fournissant un certificat médical à la commune.

    13.442€ de frais de ramassage en 2019
    Autre point phare de ce conseil, la commune de Tinlot a décidé de faire l’acquisition d’une caméra de surveillance mobile pour lutter contre le phénomène des dépôts d’immondices. Elle sera déplacée régulièrement d’un point sensible de la commune à un autre.
    « Depuis le début du confinement, avec la fermeture des recyparcs, on a vu fleurir des dépôts sauvages partout sur le territoire, explique la mayeur. En 2019, on a eu 13.442€ de frais de ramassage et traitement de ces déchets. Rien que lors des 3-4 premiers mois de 2020, on arrive à 5.600€. Si ça continue comme ça, en faisant une simple estimation, on pourrait arriver à 26.625€ pour cette année, soit le double du coût. » Même si le projet de caméra mobile est évoqué depuis un an à Tinlot, les conseillers ont finalement décidé de passer à l’action ce lundi.
    Toujours dans un désir de préserver l’environnement, la commune a également choisi de signer le « Green Deal - Achats circulaires » de la Région Wallonne. Elle s’engage donc, en tant qu’acheteur, à passer au moins 2 marchés publics qui favorisent l’économie circulaire (réduction de la production de déchets) dans les 3 ans.

    En bref
    >3.000€ pour Fraiture Sports. Cette aide communale vise à soutenir le club de foot, mis en difficulté par la crise sanitaire.
    >Nouveau véhicule utilitaire pour le chef du service des Travaux. La commune a passé un accord de coopération avec la société IDEA, qui se charge de trouver le financement pour l’achat du véhicule grâce à la vente de publicités sur la carrosserie.
    >Adhésion à la charte Ville Amie Démence (ligue Alzheimer) . Cela permet à l’assistante de vie de la commune de bénéficier de formations pour l’aider sur le terrain, à la rencontre des aînés.
    >Dénomination de 4 nouvelles rues. Les rues « Venelle de la Scierie » (lie la rue du Centre et la rue de l’Eglise), « Traversière » (lie la rue de l’Eglise et le Chemin de Messe), « Terre Bourlotte » (vers le lotissement du même nom) et « Dessus le Chawetay » (lotissement Les Favennes).
    P.Tar. La Meuse H-W

  • L’incendie qui a coûté la vie au père Noël de Scry est accidentel

    C’était un accident. On en sait désormais un peu plus sur l’origine de l’incendie qui, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 mai, a coûté la vie à Joël Landerwyn, 61 ans, le père Noël de Scry.
    Le sexagénaire, apprécié de tous et très impliqué dans la vie associative à Scry (Tinlot), avait été piégé à l’étage de sa villa quatre façades, installée avenue des Frênes, à Neuville-en-Condroz (Neupré). L’homme, coincé au premier étage, avait été incapable de s’extraire du brasier qui s’était déclaré au rez-de-chaussée de l’habitation.

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.17.27.png

    Durant plusieurs minutes, alors que les flammes gagnaient la maison à grande vitesse, Joël avait parlé avec ses voisins directs pour leur expliquer qu’il était coincé chez lui et que la cage d’escalier était déjà infranchissable. Ces derniers tentaient, comme ils le pouvaient, de rassurer le sexagénaire en expliquant que les pompiers étaient prévenus et qu’ils seraient bientôt sur place. Mais voilà, Joël, un homme de lettre, aimait conserver, quasiment compulsivement, toute la littérature qu’il dévorait. Cet excès de livres, magazines et autres objets a probablement contribué à alimenter l’incendie et a précipité sa perte.

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.15.20.png

    Ces mots échangés avec les voisins permettent d’écarter l’hypothèse d’un geste désespéré. Une seule question est sur toutes les lèvres : comment l’incendie s’est-il déclaré ? Et là, c’est toujours la bouteille à encre.
    Dans les heures qui suivaient l’incendie, le parquet de Liège désignait un expert pour se rendre sur les lieux. Très vite cependant, le professionnel avait remis un rapport oral signalant qu’il ne pouvait pas déterminer l’origine de l’incendie et qu’il retournerait sur place le lendemain (le dimanche) avec un chien capable de détecter la présence d’un produit accélérant et/ou de plusieurs foyers. Là non plus, le chien et l’expert n’ont rien flairé de suspect. Ce qui, a priori, écarte l’hypothèse d’un acte intentionnel commis par un tiers.
    Il reste alors l’accident bête et brutal qui aurait pu être provoqué, par exemple, par un court-circuit électrique ou par un chauffage d’appoint défectueux.
    Cette question demeure importante pour la famille et les proches de Joël Landerwyn. Ils vont probablement être questionnés ou parfois réinterrogés afin de mieux cerner les habitudes de vie du défunt et de peut-être y puiser des pistes sur l’élément déclencheur de ce dramatique incendie. Il faut aussi garder à l’esprit que, parfois, les réponses ne viennent jamais.

    Article d'A. Bisschop dans la Meuse

     
  • Que reste-t-il encore à déconfiner ? Le calendrier

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.56.25.png

    Que reste-t-il encore à déconfiner ? Beaucoup de choses ! Quand cela va-t-il se faire ? On n’a pas encore toutes les dates avec certitude, loin de là. Car c’est l’évolution de l’épidémie et le centre national de sécurité qui ont les cartes en main. À ce jour, voilà ce qu’on peut annoncer, avec certitude, ou non.

    > Dimanche 31 mai

    Les cultes demandent et espèrent une reprise de leurs activités pour ce dimanche 31 mai, mais aucune certitude. Sinon, ce sera pour le 8 juin en principe.

    > Lundi 1er juin

    Sûr et certain : le 1er juin, ce sera la reprise des enquêtes publiques en Région bruxelloise (avec possibilité pour le citoyen d’aller consulter les projets dans les administrations).
    Moins certain : l’ouverture des terrasses de cafés et brasseries, uniquement pour boire un verre. Les fédérations Horeca en rêvent.

    > Mardi 2 juin

    Sûr et certain : les visites à des proches dans les hôpitaux (interdites depuis plus de deux mois) vont reprendre. Cela se fera sous conditions strictes et pour les personnes hospitalisées en dehors du Covid-19. La priorité sera donnée aux patients hospitalisés depuis longtemps.

    > Lundi 8 juin

    Attendu mais à confirmer : réouverture progressive de l’Horeca (là où les clients peuvent s’asseoir), excursion d’un jour, sports en salle, petites activités culturelles, événements en plein air de petite envergure, ouverture des frontières, parcs d’attractions…

    > Mardi 9 juin

    Sûr et certain : en Wallonie, fin de la période de suspension qui protégeait les locataires. Les expulsions domiciliaires (décidées par un juge de paix) vont pouvoir reprendre. (Sauf si l’épidémie venait à reflamber).

    > Mercredi 10 juin

    Aucune certitude, mais la fédération des cinémas belges espère rouvrir les salles le mercredi 10 juin ou le mercredi 17 juin, histoire de faire redémarrer la machine à plein rendement pour les grandes vacances. « Pour vraiment réamorcer la pompe, il faut compter 2 semaines à 1 mois », nous dit Thierry Laermans, secrétaire de cette fédération. « Il faudra voir aussi ce que les distributeurs nous proposeront comme films. Pas grand-chose sans doute au début. Le secteur aura besoin de mesures de soutien de la part des pouvoirs publics car au début, la rentabilité ne sera pas au rendez-vous. »

    > Quand ?

    Élargir les contacts sociaux au-delà des 4 personnes, c’est à l’étude mais on ignore quand on va pouvoir passer à la vitesse supérieure. Au niveau scolaire, on ne connaît toujours pas le sort qui sera réservé aux enfants de maternelle et aux élèves des classes toujours pas rentrées.
    On sait en revanche que l’interdiction de toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif restera en vigueur jusqu’au 30 juin au moins.
    Quid des vacances et voyages à l’étranger ? Ce sera de toute manière un été sans grands rassemblements et sans festival (interdits jusqu’au 31 août).

    La Meuse

  • SOS PATAT: éviter de gaspiller 750.000 tonnes de pommes de terre belges !

     

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.29.52.png

    SAUVEZ 750 000 TONNES DE FIERTÉ BELGE

    90 % des pommes de terre belges sont transformées en produits surgelés, principalement en frites.
    Suite aux mesures de ces deux derniers mois, la demande a fortement chuté, surtout celle provenant des restaurants en Belgique et à l'étranger. Conséquence : 750 000 tonnes (750 millions de kilos !) de pommes de terre ne peuvent être transformées et risquent d'être gaspillées.

    NOS PATATES N'ONT PAS LA FRITE MAIS TU PEUX LES AIDER !
    En achetant davantage de frites et autres produits surgelés à base de pommes de terre belges ou en allant plus souvent à la friterie (qui est toujours ouverte). Un petit effort alléchant qui permettra d'éviter un gaspillage alimentaire monstre.

    TU VEUX RÉDUIRE LE GASPILLAGE EN PURÉE ? SOUTIENS NOTRE ACTION !
    Avec l'action SOS Patat, Too Good To Go et les acteurs clés du secteur souhaite sauver 750 000 tonnes de fierté belge. Pour ce faire, nous avons besoin de ton aide.
    Partage tes actions sur les réseaux sociaux et télécharge le matériel de la campagne. #SOSPatat

    photo-of-pile-of-potatoes-2286776 (1)XS.jpg
     

    Questions fréquemment posées

    + CES 750 000 TONNES DE POMMES DE TERRE NE PEUVENT-ELLES PAS ÊTRE UTILISÉES D'UNE AUTRE MANIÈRE ?

    + Comment puis-je savoir si les produits surgelés à base de pommes de terre que j'achète, permettent vraiment de régler le problème ?

    + ALLONS-NOUS SAUVER 750 000 TONNES DE POMMES DE TERRE ?

    + Manger très régulièrement des frites, n'est-ce pas mauvais pour la santé ?

    Lire la suite sur le site https://www.sospatat.be/francais

  • Coronavirus. Suivi des contacts... Pourquoi cela vous concerne si vous avez des symptômes ?

    Le suivi de contact est un outil essentiel pour réussir ensemble à maintenir la pandémie de COVID-19 sous contrôle. Vous vous posez des questions sur le fonctionnement de ce dispositif ou sur le respect de la vie privée ? Regardez cette vidéo et découvrez ce qui a été mis en place concrètement : https://www.youtube.com/watch?v=sA4gMHwv1aM&t=1s

    Capture d’écran 2020-05-26 à 15.35.34.png