Tinlot Conseil Communal: une caméra mobile pour lutter contre les dépôts sauvages

Première historique. En raison de la crise sanitaire, c’est à l’intérieur de la salle de sport La Tinlotoise, rue de l’Eglise, - et non à l’administration comme à l’accoutumée - que les conseillers communaux ont pu aborder les 46 points à l’ordre du jour du conseil communal de ce lundi soir. « On a mis des tables de brasserie et la distance était respectée entre les personnes, » précise la bourgmestre Christine Guyot. « Des masques et du gel hydroalcoolique étaient mis à disposition. Le son n’était pas top car ça résonnait, mais on a su s’entendre. »

Exonération taxe déchets
Le règlement concernant la taxe communale sur la collecte et le traitement des déchets a été modifié. Dorénavant, les personnes ayant un contrat avec un collecteur privé seront exonérées de 50% de la taxe déchets. « On ne peut pas les exonérer à 100% car ils continuent de bénéficier des recyparcs et des bulles à verre, » ajoute la bourgmestre. Les personnes qui résident dans une institution de la commune, même pour un séjour de revalidation d’un an, pourront être exonérées de la taxe déchets sur présentation d’une preuve de l’institution. Enfin, les personnes souffrant d’incontinence pourront recevoir gratuitement un rouleau de sac poubelle blanc par an en fournissant un certificat médical à la commune.

13.442€ de frais de ramassage en 2019
Autre point phare de ce conseil, la commune de Tinlot a décidé de faire l’acquisition d’une caméra de surveillance mobile pour lutter contre le phénomène des dépôts d’immondices. Elle sera déplacée régulièrement d’un point sensible de la commune à un autre.
« Depuis le début du confinement, avec la fermeture des recyparcs, on a vu fleurir des dépôts sauvages partout sur le territoire, explique la mayeur. En 2019, on a eu 13.442€ de frais de ramassage et traitement de ces déchets. Rien que lors des 3-4 premiers mois de 2020, on arrive à 5.600€. Si ça continue comme ça, en faisant une simple estimation, on pourrait arriver à 26.625€ pour cette année, soit le double du coût. » Même si le projet de caméra mobile est évoqué depuis un an à Tinlot, les conseillers ont finalement décidé de passer à l’action ce lundi.
Toujours dans un désir de préserver l’environnement, la commune a également choisi de signer le « Green Deal - Achats circulaires » de la Région Wallonne. Elle s’engage donc, en tant qu’acheteur, à passer au moins 2 marchés publics qui favorisent l’économie circulaire (réduction de la production de déchets) dans les 3 ans.

En bref
>3.000€ pour Fraiture Sports. Cette aide communale vise à soutenir le club de foot, mis en difficulté par la crise sanitaire.
>Nouveau véhicule utilitaire pour le chef du service des Travaux. La commune a passé un accord de coopération avec la société IDEA, qui se charge de trouver le financement pour l’achat du véhicule grâce à la vente de publicités sur la carrosserie.
>Adhésion à la charte Ville Amie Démence (ligue Alzheimer) . Cela permet à l’assistante de vie de la commune de bénéficier de formations pour l’aider sur le terrain, à la rencontre des aînés.
>Dénomination de 4 nouvelles rues. Les rues « Venelle de la Scierie » (lie la rue du Centre et la rue de l’Eglise), « Traversière » (lie la rue de l’Eglise et le Chemin de Messe), « Terre Bourlotte » (vers le lotissement du même nom) et « Dessus le Chawetay » (lotissement Les Favennes).
P.Tar. La Meuse H-W

Écrire un commentaire

Optionnel