Désormais vous recevez 4 euros pour planter 1 mètre de haie vive

Capture d’écran 2020-06-02 à 14.48.30.png

L’annonce avait fait sourire lors de l’installation du gouvernement wallon en septembre dernier : 4.000 kilomètres de haies ou un million d’arbres seront plantés sur le territoire en 5 ans. Et pourtant, l’objectif qui se cache derrière n’a, lui, rien d’anecdotique, puisqu’il vise à « sauver notre biodiversité », soulignait alors la ministre de l’Environnement, Céline Tellier.

Une première étape vient d’être franchie par le gouvernement wallon. Ce vendredi, Céline Tellier a annoncé que le budget annuel destiné aux plantations passera de 350.000 euros à 1 million d’euros pour la saison prochaine, qui s’étale de novembre 2020 à mars 2021. D’ici 2024, ce budget devrait être doublé pour atteindre les 2 millions d’euros.

Une bonne nouvelle pour les haies… mais aussi pour le portefeuille des citoyens ! Car, oui, citoyens et agriculteurs wallons peuvent demander une subvention pour la plantation d’une haie vive, d’un verger ou encore pour l’entretien des arbres têtards. Et l’augmentation du budget annoncée va permettre, non seulement de financer davantage de demandes, mais aussi d’augmenter le montant des subventions accordées.

Céline Tellier donne déjà quelques exemples : d’une subvention de 12 euros par arbre d’une variété reconnue ou certifiée pour la plantation d’un verger, on passera à 20 euros. Pour les haies, on passera de 3 euros à 4 euros par mètre. Pour l’entretien des arbres têtards, on devrait passer de 15 euros à 20 euros par arbre.

Démarches simplifiées
Avec des subventions augmentées, la ministre peut espérer que davantage de monde contribue à l’effort de plantation. Une simplification des démarches est également prévue, grâce à un formulaire électronique et la possibilité d’introduire sa demande un mois avant la plantation, au lieu de trois mois actuellement. Les délais de liquidation seront également réduits.

La ministre annonce déjà d’autres mesures à venir : « Ce nouvel arrêté est un des outils importants pour atteindre l’objectif des 4.000 kilomètres de haies et/ou un million d’arbres. Et il y en aura d’autres : nous avons lancé le travail de la Taskforce Haies dont les groupes de travail thématiques doivent remettre leurs recommandations et projets pour le mois de septembre 2020. Un plan d’action coordonné, reprenant des leviers multiples, sera rédigé sur cette base. Un site internet pour comptabiliser les haies plantées est également en cours de création. »

Sabrina Berhin La Meuse

Écrire un commentaire

Optionnel