La Province accorde 80.000€ pour la liaison douce Yvoir-Huy

C’est une nouvelle qui va réjouir les cyclistes de la Province de Liège ! Le collège provincial a décidé d’accorder 1.150.000€ pour huit projets de mobilité douce. Parmi ces chantiers, le « ViciGAL »(à savoir une « dorsale de mobilité douce et touristique » reliant Yvoir à Huy) recevra la somme de 80.000€.
Cette voie de cheminement suivra un tracé inspiré du trajet de l’ancien vicinal qui reliait Courrière et Ben-Ahin. Le chemin de 41 km, qui relie donc Yvoir et Huy, passera notamment par la Vallée du Bocq, Crupet, Gesves et Ohey. À Huy, un tronçon concernera principalement la Vallée de la Solières : le tracé existe donc déjà, mais il sera remis en état et aménagé.
« Il faut vraiment développer le tourisme à travers la mobilité douce (à pied, à vélo ou même à cheval). On veut connecter les différents chemins » assure le député provincial-président Luc Gillard (PS). Notons que c’est la Conférence des Élus de Meuse-Condroz-Hesbaye qui a introduit le dossier auprès de la Province. Si le projet est toujours à ses balbutiements, la date de 2022 est déjà évoquée pour l’ouverture de l’ensemble du tronçon.
Relier les Provinces
.... Ce chemin va permettre de relier le Condroz namurois à Huy ». Cette nouvelle liaison va en effet permettre de rejoindre la Province de Namur autrement que par le Ravel de Meuse ou le Ravel de la ligne 126. « On veut se connecter avec tout ce qui est autour de nous. On veut faire en sorte que l’utilisateur ne sente pas le changement entre les provinces, ou entre les régions. On veut empêcher qu’une frontière soit une barrière », souligne le député-président de la Province de Liège.
Ajoutons aussi que le chemin Huy-Yvoir est parsemé de gares SNCB (Yvoir, Courrières, Statte et Huy), ce qui permettra aux (cyclo)touristes des autres régions d’accéder plus facilement à cette nouvelle liaison.
Lire l'article complet de Ro.Ma dans La Meuse H-W

Écrire un commentaire

Optionnel