• La commune de Tinlot prête des tablettes aux aînés qui veulent s’initier au numérique

    30 tablettes prêtées gratuitement
    Si vous avez 65 ans et plus et que vous ressentez l’envie de passer le cap, de vous mettre aux nouvelles technologie, la commune vous proposera gracieusement une de ses 30 tablettes. Le matériel a pu être acheté grâce à un subside de 10.000 € octroyé par la Fédération Roi Baudouin. « Des subsides étaient octroyés pour financer des projets liés à la crise du Covid. On trouvait ça intéressant de rendre un projet dont le but est de rompre l’isolement des aînés, renforcé par la situation. »

    Un accompagnement personnalisé
    Évidemment, les tablettes ne seront pas données aux personnes intéressées sans leur proposer un accompagnement pour apprendre à utiliser l’outil. C’est l’assistante de vie de Tinlot, Laure-Anne Damoiseaux, qui se chargera d’assister les aînés dans la découverte de leur tablette et des réseaux sociaux.Capture d’écran 2020-07-02 à 19.06.35.png

    « Elle va déjà à la rencontre des personnes isolées au quotidien. Ce projet est la poursuite de son travail par l’informatique » conclut l’échevin. Reste maintenant à solutionner le problème des aînés qui ne disposent pas de connexion wifi chez eux. « On leur proposera de venir dans un bâtiment de la commune équipé de wifi ou on s’arrangera pour que la personne puisse bénéficier du wifi du voisin. On pense aussi à une connexion avec clé USB. On cherche actuellement une solution. »

    Intéressé ? Contacter Laure-Anne Damoiseaux au 0485/91.93.64.

    Article de P. Targnon dans la Meuse H-W

  • Condroz. Nouveau poste médical de garde les 3, 4 et 5 juillet 2020

    NOUVEAU POSTE MEDICAL de GARDE : HaMeLie
    (Haute Meuse Liégeoise)

    Non plus à Tinlot (Scry) mais à Neupré depuis le vendredi 12 juin
    (211, Route du Condroz, entre JBC et Trafic)

    poste médical 12 juin .jpg

    Changement important dans l’organisation de la garde de médecine générale pour les communes du Condroz.
    Depuis mars 2016, le service de garde de we et jours fériés était organisé à Scry (Tinlot) rue de Dinant.

    Une nouvelle structure regroupe désormais le territoire du Condroz, de Flémalle et de Seraing, soit une population de +/- 120.000 habitants. Ce territoire était la dernière grande zone de la province de Liège et de Wallonie non couverte par un Poste Médical de Garde (PMG) et non subsidiée par l’Inami.
    Ce nouveau PMG, dénommé HaMeLie, (Haute Meuse Liégeoise) est situé à Neupré, route du Condroz 211. Il sera opérationnel le vendredi 12 juin.

    L’organisation pratique ne change pas. 
Le PMG sera ouvert du vendredi 18h au lundi matin 8h et de 18h la veille des jours fériés jusqu’au lendemain des jours fériés à 8h. 
Les patients seront reçus uniquement sur rendez-vous ou pourront bénéficier d’une visite à domicile s’il leur est impossible de se déplacer.
    Pour prendre rendez-vous les patients devront appeler le 1733, le numéro d’appel unique pour la médecine générale.
    En soirée de semaine, du lundi au jeudi, les patients sont toujours invités à appeler leur médecin traitant qui leur renseignera le nom du médecin de garde.

    Entrée sur le côté du bâtiment. Ascenseur extérieur jusqu'au 1er étage

    Cette asbl a pour objectif de pérenniser le service de garde dans nos régions, en offrant un meilleur service à la population et en permettant aux médecins de travailler dans de bonnes conditions de sécurité et d’efficacité.

    Capture d’écran 2020-06-06 à 14.12.30.png

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 4 au 10 juillet 2020

    Capture d’écran 2020-07-03 à 11.53.05.png

    Voir le site Cathobel

    A partir de ce premier juillet, l’organisation de nos célébrations liturgiques entre dans une deuxième phase. A cet effet, la a édicté un nouveau protocole pour permettre aux de s’adapter aux nouvelles mesures liées au déconfinement.

    Outil pratique pour les paroisses, il peut leur permettre de vérifier si tous les aspects d’un redémarrage ont déjà été envisagés. Il peut également aider à déterminer ce qui est possible en fonction de la situation spécifique de chaque paroisse. Ce protocole tient aussi compte du fait qu’un seul prêtre exerce parfois dans plusieurs paroisses. Dès lors, il propose une direction identique, dans le respect de la responsabilité de l’unité pastorale et des fabriques d’église. Il invite aussi les églises de monastères, d’abbayes et de couvents accessibles au public à se baser sur les mêmes modalités.
    La santé avant tout!
    Tant du point de vue physique que psychique, cette crise a un impact sur la pratique et les pratiquants. Les évêques ont veillé a élaborer ce protocole en concertation et sur conseil des experts. Ils prennent également en compte la santé mentale de chaque personne qui se rend à l’église. C’est pourquoi ils veilleront à maintenir une assistance spirituelle individuelle et collective: « c’est un défi important pour lequel chacun mérite respect et soutien ».
    Soutien aux équipes pastorales
    Tout en rappelant les règles de sécurité sanitaire, la est confiante dans le professionnalisme des équipes pastorales. Mais si besoin était d’avoir du soutien, elles le recevront de leur diocèse et de la elle-même.
    Nouvelles mesures en application
    Pour garantir le respect des mesures et permettre la reprise des célébrations, les bâtiments d’église sont donc réaménagés. Il est demandé à toute personne qui entre de bien respecter ce qui a été mis en place.
    Si les précautions générales (distance de 1,5 mètre, port du masque buccal, hygiène des mains…) sont inchangées, le nombre de personnes autorisées en même temps dans une église passe à 200 personnes maximum.
    Des bénévoles sont généralement présents pour gérer les entrées et aider ceux qui ne savent comment faire.
    Il est évident que les gestes de paix, la communion, le Notre Père et autres gestes se font toujours dans le respect des règles sanitaires. Chaque lieu de culte s’organise donc pour éviter les contacts entre personnes.
    Hors célébrations, une visite à l’église ou dans tout lieu de pèlerinage est possible tout au long de la journée. La distance minimale d’1,5 mètre doit évidemment être respectée.
    Fidèles et citoyens
    Tout fidèle est également citoyen et se doit donc de respecter les mesures prises par les autorités et relayées par la Conférence épiscopale. Celle-ci invite chacun et chacune à s’informer sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/ (disponible en différentes langues). Les instructions concernant les mesures à respecter sont constamment actualisées sur le site https://www.sciensano.be/fr
    En espérant que le respect de toutes ces mesures nous permettent au fur et à mesure de reprendre une vie « normale ». Chacun est donc appelé à prendre soin de soi et des autres. Autrement dit à agir pour le bien commun.
    Nancy GOETHALS/CP Conférence des évêques
    Voici le lien pour accéder à l’entièreté du protocole

    536794986.13.jpgLes célébrations  du week-end
    4 juillet
    18h00 Tinlot
    18h00 Clavier-Station
    Dimanche 5 juillet
    09h Borsu

    10h30 Anthisnes
    10h30 Nandrin

    Les brèves
    Ceux qui craignent les assemblées dominicales peuvent nous rejoindre en semaine. Les mêmes consignes sanitaires s’appliquent.
    Les célébrations dans les maisons de repos et à la clinique de Fraiture ne sont pas autorisées pour le moment. Elles reprendront dès que possible en fonction de l’évolution de la situation.
    Vos projets de petites annonces et vos demandes d’intentions de messes pour « Les brèves » d’août sont à faire parvenir au secrétariat de l’Unité pastorale pour le 15 juillet au plus tard.
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du Condroz du 4 au 10 juillet 2020 (voir ci-dessous)

    Lire la suite