Le marché de produits locaux de Clavier-Station débutera le 4 septembre

C’était un projet attendu des habitants du village de Clavier-Station. Un marché hebdomadaire de produits locaux devait voir le jour dès le vendredi 8 mai à Clavier-Station, le long du RAVeL, à côté de la place de la gare. Le Covid-19 a évidemment retardé la mise en place de nouveau rendez-vous.
Lors du conseil communal de ce mardi soir, le règlement du marché a été voté à l’unanimité par les mandataires. On connaît désormais la date de lancement programmée pour le marché de produits locaux.
« Si le Covid ne nous ennuie pas trop à ce moment là, on devrait commencer le marché le vendredi 4 septembre, » annonce l’échevin Damien Wathelet. « Ce sera tous les vendredi de 16h à 20h en été, et de 16h à 19h en hiver. Le règlement prévoit 20 exposants de produits de bouche. On montera jusqu’à 30 exposants une fois par mois en accueillant des produits non-alimentaires confectionnés localement. »

Toujours à la recherche de nouveaux exposants
Les produits qui viennent de Clavier ou d’une commune limitrophe bénéficieront d’une identification spécifique. Le marché accueillera des viandes, du pain bio, des produits laitiers ou encore des fromages. Une quinzaine d’exposants forment le coeur de ce marché mais la commune espère en toucher davantage une fois la publicité lancée.
« C’est le Comité d’Initiative et de Culture de Clavier (CICC) qui sert d’institution tampon entre la commune et les exposants. Les réservations passent donc par son président, Jean-Pierre Abeels. »

Gratuit en 2020 pour exposer
Afin de promouvoir les petits producteurs locaux en cette période difficile, les exposants n’auront rien à payer pour participer au marché. Eau, électricité et emplacement seront pris en charge par la commune. Dès 2021, il faudra compter une dizaine d’euros par réservation.
« On a choisi Clavier-Station car on souhaite redynamiser la cohésion sociale dans le village, » explique le 1er échevin Damien Wathelet. « C’est le seul de la commune qui n’a plus de comité des fêtes. On s’appuiera sur le marché hebdomadaire pour organiser d’autres petites animations à l’aide du Plan de Cohésion Sociale. On espère qu’un comité se recréera dans le village dans le futur. »
La Meuse H-W

Écrire un commentaire

Optionnel