Contrôles des mesures Covid: Comment nos zones de police de Huy-Waremme s’organisent

Zone de police Meuse-Hesbaye  : Une réunion est prévue ce vendredi avec les bourgmestres de la zone. « Nous allons voir ce qu’ils attendent et ce qu’ils souhaitent mettre en place », avance le commissaire Mopin qui n’exclut pas qu’une patrouille covid soit remise sur pied. Pour l’instant, c’est la permanence mobile classique qui assure les contrôles. Lesquels sont moins fréquents qu’au début de la pandémie où la police a dû intervenir pour des grands rassemblements.

Zone de police Hesbaye. Un courrier pour rappeler les règles à respecter a été distribué à tous les exploitants du secteur Horeca. « Compte tenu de nos capacités en cette période de vacances, nous n’avons pas la capacité de dédier une équipe au covid. Lors de nos tournées, nous procèderons à des contrôles de manière ponctuelle. Dans un premier temps, il s’agira d’identifier et de conscientiser les personnes contrevenantes, avec avertissement à la clé. S’il y a récidive, on passera à la phase répression », prévient le chef de corps, André Jamers.

Zone de police Hesbaye-Ouest. Dans l’arrondissement, c’est la seule zone à avoir réussi à maintenir depuis le début de la pandémie, une patrouille spécifique Covid, tant le week-end, qu’en semaine. « Le week-end passé, suite aux nouvelles mesures qui ont déjà été décidées jeudi nous avons fait de la prévention. Mais le week-end prochain, nous passons à la répression », prévient Pascal Dodion, chef de zone ff.

Zone de police Huy. « On ne pourra pas être partout et tout vérifier », prévient le commissaire Romboux très remonté en cette veille de week-end. Il pointe le manque de personnel pour assumer ces nouvelles missions (contrôle du masque, distanciation sociale, heure de fermeture des cafés, etc) : « avec les congés et les malades, c’est 30  % d’effectifs en moins et alors que la vie sociale a repris, on nous demande de nous décupler, c’est le règne de la débrouille », fulmine-t-il.
Néanmoins, il estime que les règles Horeca doivent à présent être connues du public. « Pour ceux qui ont l’esprit un peu retors, ce sera la répression. », annonce-t-il
La Meuse H-W

Écrire un commentaire

Optionnel